Rowland Bourke

Rowland Bourke est né en Angleterre en 1885, et il a immigré au Canada en 1902, dans sa jeunesse. Lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté en août 1914, le Britanno-Colombien a tenté de s’enrôler dans l’armée canadienne, mais il a essuyé un refus, en raison de sa piètre vision. Voulant servir à tout prix, il est rentré en Angleterre et a réussi à s’enrôler dans la Royal Navy Volunteer Reserve.

Les 9 et 10 mai 1918, le lieutenant Bourke commandait la vedette 276 au moment où s’est produit l’événement qui lui a valu une Croix de Victoria. L’armée britannique avait tenté une opération visant à bloquer le port d’Ostende, en Belgique, afin que les Allemands, qui l’occupaient, ne puissent plus s’en servir. Dans le sillage de l’attaque navale à la fois ambitieuse et sanglante, le lieutenant Bourke a dirigé son navire dans le port ennemi pour chercher des survivants au raid.

« … entendant des cris provenant de l’eau, il est rentré dans le port, et après une recherche prolongée, il a fini par trouver dans les eaux le lieutenant Sir John Alleyne et deux membres d’équipage, tous grièvement blessés et se cramponnant à un esquif chaviré, et il les a sauvés. Pendant ce temps, la vedette était sous le feu nourri de l’ennemi, qui se trouvait tout près, et elle a été atteinte à 55 endroits, notamment par un obus de six pouces. Deux membres de son petit équipage ont été tués et d’autres blessés. Le navire a été sérieusement endommagé et sa vitesse a ainsi été considérablement réduite. Cependant, le lieutenant Bourke a réussi à la sortir du port et à poursuivre sa route… »

- Citation accompagnant la Croix de Victoria, The London Gazette, le 27 août 1918

Rowland Bourke, pendant la Première Guerre mondiale. (Photo: Domaine public)

Médaille de l'Empire britannique (divisions militaire et civile)

Bourke a quitté les forces armées après la guerre et il est rentré en Colombie-Britannique. Son intérêt à l’égard de la marine s’est toutefois maintenu, et il a participé à l’organisation de la « réserve des pêcheurs » pour aider à l’organisation de patrouilles sur la côte Ouest.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale a éclaté en 1939, le lieutenant Bourke a servi d’officier de recrutement, avant de partir en mer en 1941, au sein de la Réserve de volontaires de la Marine royale du Canada. Il a commandé des navires et des bases navales durant le conflit et a mis fin à sa carrière militaire en 1950.

Le lieutenant Bourke est mort en 1958 et il a été inhumé au cimetière Royal Oak, à Victoria, en Colombie-Britannique. Une montagne sur l’île de Vancouver a été nommée en son honneur.

Date de modification :