Robert Edward Cruickshank

Robert Cruickshank est né à Winnipeg, Manitoba, le 17 juin 1888. Sa famille a déménagé en Angleterre alors que Robert n’était qu’un jeune enfant. Après ses études, il a travaillé comme vendeur puis il s’est joint à l’Armée territoriale en 1908.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclata, Robert Cruickshank se porta volontaire auprès du Royal Flying Corps mais fut transféré au London Scottish Regiment. Il a été blessé durant la bataille de la Somme en France et, plus tard, il a été envoyé au Moyen-Orient.

Le 1er mai 1918, le peloton du soldat Cruickshank a été attaqué à l’est du Jourdain en Palestine et a cherché un abri dans un « wadi » (une vallée ou un cours d’eau à sec). Les hommes avaient désespérément besoin d’aide, Robert Cruickshank s’est porté volontaire pour aller porter un message au poste de commandement.

« Le peloton auquel le soldat Cruickshank est attaché s’est retrouvé sous des tirs nourris de carabines et de mitrailleuses à courte portée et il s’est retrouvé au fond d’un talus très escarpé dans un wadi; la plupart des hommes avaient été atteints avant d’arriver en bas. Immédiatement à son arrivée dans le fond du wadi, l’officier en charge a été tué, le sergent a alors pris le commandement et il a envoyé un messager au poste de commandement demandant du renfort, mais lui aussi fut mortellement atteint presque immédiatement; le caporal avait été tué entre temps, le seul sous-officier restant (un caporal suppléant), croyant que le premier messager avait été tué, demanda pour un volontaire pour apporter un deuxième message.

Le soldat Cruickshank a répondu immédiatement et il monta rapidement la pente, mais a été atteint d’une balle et il roula jusqu’au bas du wadi. Il se releva et monta rapidement de nouveau la pente, mais encore une fois il a été atteint d’une balle et roula au bas du wadi. Une fois ses blessures pansées, il monta pour une troisième fois la pente et, de nouveau, il tomba gravement blessé. N’étant pas capable de se relever, il se roula sous une pluie de tirs. Ses blessures étaient de nature à l’empêcher d’essayer à nouveau et il resta étendu toute la journée dans une position dangereuse où il a été atteint plusieurs fois de projectiles. Il démontra une vaillance et une endurance extrêmes , il demeura jovial et ne se plaigna jamais durant tout ce temps. »

- Citation pour la Croix de Victoria, parue dans The London Gazette, 21 juin 1918

Robert Edward Cruickshank

Robert Edward Cruickshank

Robert Cruickshank a survécu et il est retourné en Angleterre où il fut accueilli en héros. Le 24 octobre 1918, il a reçu la Croix de Victoria au palais de Buckingham. Après la guerre, il est retourné à son métier de vendeur et il a participé activement à la Légion britannique. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, Robert Cruickshank se porta volontaire pour la défense du territoire (Home Guard) et il y a atteint le grade de major.

Robert Cruickshank est décédé le 30 août 1961 et ses cendres ont été enterrées à l’église paroissiale de Glen Parva, Angleterre.

Date de modification :