Médaille de guerre britannique

Médaille de guerre britannique. Une médaille circulaire en argent de 1,42 pouce de diamètre.

Médaille de guerre britannique

Collaborateurs

Contexte

Cette médaille de la Guerre Première a été autorisée le 26 juillet 1919. Il était possible de recevoir cette médaille seule; toutefois, lorsqu’elle était décernée pour bravoure, le récipiendaire se voyait invariablement décerner aussi la Médaille de la Victoire.

Admissibilité et critère

La Médaille était décernée à tous les officiers et à tout le personnel non-officier des forces armées canadiennes déployées à l’étranger et parties du Canada entre le 5 août 1914 et le 11 novembre 1918, ou ayant servi dans un théâtre d’opérations. Ceux qui s’étaient enrôlés dans des Forces militaires du Canada outre-mer (O.M.F.C.) au Royaume-Uni et qui n’avaient pas servi dans un théâtre d’opérations n’étaient pas admissibles.

Les conditions étaient les mêmes pour le personnel de la Royal Air Force (RAF) que pour celui de l’Armée. Par contre, les officiers et le personnel non-officier de la Royal Navy ou de la MRC devaient avoir servi au moins 28 jours (ou avoir perdu la vie avant que cette période de 28 jours ne soit complétée) pour être admissibles. Les officiers et le personnel non-officier de la Marine marchande du Canada qui avaient servi en mer au moins six mois et les équipages des navires du gouvernement du Dominion et de la marine marchande y étaient admissibles, eux aussi.

Description

Une médaille circulaire en argent de 1,42 po de diamètre. (La médaille décernée aux Labour Corps chinois, maltais et indigènes était en bronze.) Pour montage, une barrette unie droite et non pivotante est fixée à la médaille avec une griffe simple.

L’avers montre une effigie numismatique du roi Georges V, tête nue, tourné vers la gauche, avec la légende : « GEORGIVS V BRITT : OMN : REX ET IND : IMP : ».

Sur le revers, il y a un cavalier (Saint Georges, nu) armé d’une épée courte (représentation allégorique de la force physique et mentale qui assure la victoire contre l’impérialisme prussien). Le cheval piétine le bouclier prussien et la tête de mort avec ses tibias croisés. Le Soleil de la Victoire apparaît juste à droite du centre, près du haut de la bordure. Les années 1914 et 1918 figurent respectivement dans les champs gauche et droit.

Le ruban moiré, de 1,25 po de largeur, est composé de sept bandes : bleu, noir, blanc, orangé, blanc, noir et bleu.

Notes Historiques

  • On a décerné 427 993 exemplaires de la Médaille de guerre britannique à des Canadiens des forces expéditionnaires, sur un total de 6 500 000.
  • Le nom du récipiendaire, le numéro matricule et le grade sont gravés à la première remise.
Date de modification :