Monument dédié aux Canadiens tombés au champ d'honneur

Le Monument dédié aux Canadiens tombés au champ d’honneur rend hommage au sacrifice des soldats canadiens qui ont combattu durant la guerre de Corée.

Busan, Corée

Partager :

Guerre de Corée

Information pour les visiteurs

93 UN Pyeonghwa-ro, Nam-gu, Busan, 608-812, République de Corée

Le Monument dédié aux Canadiens tombés au champ d'honneur est ouvert 24 heures par jour.

Un sacrifice qui ne sera jamais oublié

Le Monument dédié aux Canadiens tombés au champ d'honneur a été érigé grâce aux efforts du Comité de commémoration des anciens combattants canadiens de la guerre de Corée et a été dévoilé au Cimetière commémoratif des Nations-Unies, à Busan, en 2001; il a été dédié et consacré en 2002. Ce monument rend hommage au sacrifice du Canada et des soldats canadiens.

Le concepteur est un vétéran

C'est Vincent Courtenay, vétéran du Princess Patricia's Caladion Light Infantry en Corée, qui a conçu le monument en mémoire des sacrifices consentis par le Canada et par les soldats canadiens. En plus de gérer la collecte de fonds qui avait lieu en Corée, M. Courtenay a supervisé les travaux de sculpture, le moulage et le choix de l'emplacement du monument. Une réplique du monument sera réinstallée à Ottawa et dédiée le 28 septembre 2003.

Un symbole d’amitié

Le Monument représente un soldat canadien sans arme tenant une jeune Coréenne et guidant un jeune Coréen. Les enfants représentent les générations de Coréens qui sont aujourd'hui libres grâce à ceux et à celles qui ont servi pendant la guerre et à ceux et à celles qui y ont laissé leur vie. La jeune fille tient un bouquet composé de 21 feuilles d'érable, représentant les 16 Canadiens sans lieu de sépulture connu et les 5 marins canadiens disparus en mer. Le garçon tient un bouquet de feuilles d'érable mêlées à des mauves en arbre, la fleur nationale de la Corée, symbolisant l'amitié qui existe entre les deux pays.

Nous nous souviendrons d’eux

La phrase « À nos braves fils canadiens, une reconnaissance éternelle » est gravée en anglais, en français et en coréen sur le monument, ainsi que le nom des 516 soldats canadiens morts pendant la guerre de Corée.

Date de modification :