Cimetière du réservoir d'Ypres

Cimetière du réservoir d'Ypres

D'octobre 1914 à l'automne 1918, la ville d'Ypres (aujourd'hui Ieper) était au centre d'un saillant tenu par les forces du Commonwealth (et par les Français pendant quelques mois). À partir d'avril 1915, elle a été bombardée et détruite plus entièrement que toute autre ville de cette taille sur le front occidental, même si certains immeubles étaient toujours reconnaissables. Les ruines de la cathédrale et de la halle aux draps se dressaient au milieu de la ville, une partie des casernes d'infanterie était dans un angle formé par les murs sud et la prison, et le réservoir et le château d'eau étaient ensemble à la porte ouest. Trois cimetières avaient été aménagés près de la porte Ouest : deux entre la prison et le réservoir, qui ont tous deux été déplacés dans le troisième, et le troisième au nord de la prison. Ce troisième s'est d'abord appelé « cimetière au nord de la prison », puis « cimetière du réservoir d'Ypres Nord », avant qu'on lui donne son nom actuel de cimetière du réservoir d'Ypres.

Ce cimetière, ouvert en octobre 1915, a été utilisé par les unités de combat et les ambulances de campagne jusqu'après l'armistice, et contenait alors 1 099 sépultures. Il a par la suite été agrandi lorsque des sépultures ont été déplacées des champs de bataille du saillant et des petits cimetières suivants :

  • le cimetière du réservoir d'Ypres Sud, entre la prison et le réservoir (aussi appelé « cimetière Broadley » et « cimetière de la prison no 1 »). Il a été utilisé d'octobre 1914 à octobre 1915, et contient les sépultures de 18 soldats du Royaume-Uni;
  • le cimetière du réservoir d'Ypres Centre, au nord du précédent (aussi appelé « cimetière de la prison no 2 » et « cimetière de la prison Centre »). Il a été utilisé en août et septembre 1915, et rarement par la suite. Il contient les sépultures de 107 soldats du Royaume-Uni (dont 41 appartenaient au 6th King's Own Yorkshire Light Infantry) et d'un soldat belge;
  • le cimetière des casernes d'infanterie (également appelé « l'Esplanade »). Il a été utilisé d'avril 1915 à juillet 1916 et accueille les sépultures de 14 soldats du Royaume-Uni, dont 10 appartenaient au 6th Siege Battery, R.G.A. Dans le lot V, à la rangée AA, on trouve les tombes de 16 officiers et soldats du 6th Duke of Cornwall's Light Infantry, qui étaient cantonnés dans les voûtes de la cathédrale et qui ont été tués le 12 août 1915 par les tirs de l'« express d'Ypres », un canon allemand monté dans la forêt d'Houthulst. Les survivants ont été secourus par le 11th King's Liverpools, mais ces corps n'ont été récupérés qu'après l'armistice. Quelque 2 613 militaires du Commonwealth de la Première Guerre mondiale sont maintenant inhumés ou commémorés dans le cimetière, et 1 034 sépultures ne sont pas identifiées. Le cimetière a été dessiné par sir Reginald Blomfield.

Indications routières

Le cimetière est situé au nord-ouest d'Ieper. Depuis la gare, tournez à gauche et roulez sur la M. Fochlaan jusqu'au carrefour giratoire, tournez à droite et rendez-vous au prochain carrefour giratoire, où vous tournerez à gauche pour prendre la M. Haiglaan. Continuez sur cette route sur une distance de 300 mètres et tournez à droite sur la M. Plumerlaan. Le cimetière se trouve à droite, à 200 mètres.

Monuments commémoratifs en Belgique

Date de modification :