Annexe du cimetière Saint-Sever

Annexe du cimetière Saint-Sever

Durant la Seconde Guerre mondiale, la ville de Rouen a servi de centre hospitalier, et l'annexe du cimetière Saint-Sever, de lieu de sépulture de militaires du Commonwealth, dont bon nombre sont morts alors qu'ils étaient prisonniers de guerre durant l'occupation allemande. Trois-cent-trente-deux Canadiens décédés au cours de la Première Guerre mondiale reposent dans ce cimetière ainsi que trente-huit autres qui ont péri au cours de la Seconde Guerre mondiale. L'annexe du cimetière a été conçue par Sir Reginald Blomfield.

Indications routières

L'annexe du cimetière Saint-Sever est située au sein d'un grand cimetière communal qui se trouve sur la partie est des communes au sud de Rouen, Le Grand Quevilly et Le Petit Quevilly. Si vous arrivez à Rouen par le nord, dirigez-vous vers le centre-ville, traversez la Seine et suivez les panneaux de signalisation en direction de Caen. Continuez sur cette route jusqu'à ce que vous arriviez au rond-point des Bruyères (à côté du stade de soccer), puis prenez la première sortie qui mène au boulevard Stanislas Girardin. Le cimetière se trouve du côté gauche, à 150 mètres. Si vous arrivez à Rouen par le sud, suivez la N138 (l'avenue des Canadiens) en direction du centre-ville. Au rond-point des Bruyères (à côté du stade de soccer), prenez la quatrième sortie qui mène au boulevard Stanislas Girardin. Le cimetière se trouve du côté gauche, à 150 mètres. Si vous êtes à pied, prenez le métro jusqu'à la station Saint-Sever, puis suivez l'avenue de Caen jusquà l'avenue de la Libération, que vous longerez ensuite et qui deviendra le boulevard du 11 Novembre. Tout au bout, vous arriverez au rond-point des Bruyères. Prenez la première sortie qui mène au boulevard Stanislas Girardin. Le cimetière se trouve du côté gauche, à 150 mètres.

Date de modification :