Cimetière de guerre de Beach Head

Cimetière de guerre de Beach Head

Les débarquements à Anzio furent dirigés au petit matin du 22 janvier par une force britannico-américaine sous le commandement du 6e Corps américain (Cinquième armée). L'ennemi fut visiblement pris par surprise parce que le port était pratiquement intact et au début, du moins, il offrit une faible résistance. Il n'y avait que trois compagnies de génie allemandes et un bataillon de grenadiers Panzer qui défendaient 40 milles sur la côte. Le lendemain, à la tombée de la nuit, le secteur choisi pour établir la tête de pont était occupé par la 1re Division britannique et la 3e Division américaine. La progression fut toutefois freinée par les renforts ennemis, car les Allemands étaient résolus à maintenir la ligne Gustav et à contenir cette nouvelle tête de pont qui avait été établie derrière eux. Ils y parvinrent pendant quatre mois.

À Anzio, les Canadiens furent représentés par le 1er Bataillon du service spécial canadien1 du 1er Détachement du service spécial, une unité canado-américaine. Le Détachement avait débarqué à la tête de pont, le 1er février, et avait immédiatement pris en main plus du quart (la partie sud) du front de 30 milles d'Anzio. Le 16 février, les Allemands attaquèrent le port, firent une brèche dans le front allié et s'élancèrent ensuite vers la tête de pont. Le 18 fut une horrible journée pour les hommes du Détachement, mais grâce à la pression exercée par les Alliés, au sud, et à leur propre détermination, le vent se mit à tourner le 19, et le 20, l'ennemi abandonna l'attaque. (À peu près au même moment, les Alliés attaquèrent Cassino.) Les Allemands essayèrent de nouveau le 29 février, mais échouèrent. Cent onze soldats allemands furent faits prisonniers en regard de cinq blessés du côté des membres du Détachement. À partir du 1er mars, la tête de pont fut protégée. Entre-temps, le Détachement entreprit des raids aériens sur les positions ennemies.

À partir du 23 mai, les Alliés quittèrent la tête de pont et le Détachement attaqua au nord-est. Deux jours plus tard, Cisterna était capturée, puis le groupe d'Anzio rejoignit les troupes américaines qui arrivaient de Terracina. Au cours des derniers jours de mai, la bataille infligea de lourdes pertes aux Canadiens. Le 28 et le 30 mai, les hommes du Détachement repoussèrent les violentes attaques blindées. Mais à la fin, les hommes de la Cinquième armée furent réunis et prêts à avancer vers Rome.

1et du 27 mars au 6 mai, par 42 du Corps du génie royal canadien, qui aidèrent à construire un poste de commandement sousterrain pour le Quarrier général de la Cinquième Armée; de plus, un escadron du U.K. assura la protection de la tête de pont pendant 16 semaines, détruisit 19 chasseurs ennemis et en endommagea de nombreux autres.

Indications pour s’y rendre 

Le cimetière de guerre de Beach Head se trouve tout juste au nord d'Anzio, une petite station balnéaire de la province de Rome, à environ 60 kilomètres au sud de la capitale. Ce fut d'abord un poste d'évacuation sanitaire situé à proximité d'un site d'inhumation pour les soldats tombés au combat après les débarquements d'Anzio, en janvier 1944. Les dépouilles et celles qui se trouvaient dans les cimetières avoisinants furent enterrées dans le même site après que les armées alliées eurent entrepris d'avancer. Le cimetière contient 2 313 sépultures; 291 ne sont pas identifiées. Il s'agit principalement de soldats du Royaume-Uni, et ensuite de soldats canadiens. La majorité de ces soldats tombèrent au combat entre janvier et juin 1944. On compte 69 sépultures de soldats canadiens, une sépulture non identifiée et quatre sépultures de membres du U.K.. La plupart (62) des soldats canadiens faisaient partie du 1er Détachement du service spécial. On y trouve aussi la sépulture d'un soldat de la Première Guerre mondiale (il ne s'agit pas d'un Canadien).

Il y a deux cimetières américains en Italie; l'un se trouve près de Nettuno, l'autre, à Florence.

Date de modification :