Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Cimetière de guerre de Ravenne

Cimetière de guerre de Ravenne

Le 1er décembre, le Corps canadien retourna au combat au plus chaud de la bataille. Au cours des trois premières semaines du mois, les Canadiens participèrent à la libération de Ravenne (Le 4 décembre - voir Cimetière de guerre de Cesena), ainsi que de quatre autres villes, 30 villages, et près de 1 000 petites localités, sans compter trois lignes de flottaison bien défendues à l'intérieur d'un secteur de 9 milles.

Au nord de Ravenne, les Alliés réussirent à traverser deux rivières - la Lamone et la Senio - malgré de violentes contre-attaques. Deux régiments de la 1re Division d'infanterie - le Royal Canadian Regiment et le Hastings and Prince Edward Regiment - tentèrent d'établir une tête de pont à la Lamone et subirent 164 pertes en 12 heures lorsque les Allemands contre-attaquèrent, le 5 décembre. Toutefois, l'infanterie de la 5e Division blindée, avec l'appui d'avions à vol rasant, parvint à établir une tête de pont à la mi-décembre. Les soldats atteignirent la Senio à la fin de l'année. Ce fut leur plus importante progression en Italie puisqu'après cela, ils entreprirent une campagne défensive.

Du 2 au 22 décembre, le 1er Corps canadien accusa 548 pertes dans une guerre marquée par la pluie, les inondations, les pénuries de munitions et de renforts ainsi que la résistance et les contre-attaques des Allemands.1 Il s'ensuivit une pause hivernale qui dura de janvier à avril 1945 (sauf pour la 1re Brigade blindée canadienne qui soutint les Américains et les Britanniques au nord de Florence jusqu'au cours du mois de février) lorsque l'offensive du printemps commença. Le 1er Corps canadien se rendit alors dans le nord-ouest de l'Europe.

1D'après l'histoire officielle, L'Histoire officielle de la participation de l'Armée canadienne à la Seconde Guerre mondiale (Volume II, Les Canadiens en Italie, par le lcol G.W.L. Nicholson, Imprimeur de la Reine, Ottawa, 1956)

Indications pour s’y rendre 

Le cimetière de guerre de Ravenne est situé dans la province de Ravenne, à 12 kilomètres à l'ouest de la ville du même nom. Le cimetière fut d'abord un cimetière de champ de bataille, puis devint un cimetière permanent. Il contient les sépultures de près de 1 000 soldats du Commonwealth - notamment celles de 438 Canadiens dont deux qui ne sont pas identifiés. Ils étaient principalement des membres de la 1re Division d'infanterie; cinq appartenaient au U.K.. Le cimetière contient aussi les sépultures de 33 membres du Jewish Infantry Brigade Group (mis sur pied en septembre 1944 par des volontaires de la Palestine), et celles d'un certain nombre de soldats ayant pris part à la Première Guerre mondiale. L'unité qui y compte le plus de représentants est celle Royal 22e Régiment; 49 de ses membres y sont inhumés. La plupart des Canadiens ont péri au cours de la traversée des rivières, de même que dans le cadre des patrouilles qui ont suivi à la fin de 1944 et au début de 1945.

Date de modification :