La nourriture en Yougoslavie

Des héros se racontent

La nourriture en Yougoslavie

Transcription
Quand on restait dans le village à Turanj, il y a un petit gars qui venait nous voir régulièrement puis on voyait les fermiers. Je sais qu'il y avait une relation un peu avec un fermier. Lui, quand on est arrivés dans le village, on a commencé à bâtir là, c'était Pâques pas longtemps après, j'ai trouvé ça smart, ils sont arrivés avec un panier avec des œufs, tu sais, ils ont rien et ils nous donnent des affaires, ça, ça m'avait frappé, je me suis dit ils sont bien fins eux autres. Après ça, il y a eu comme une dynamique, avec nos cuisiniers, ce qu'on faisait, eux autres élevaient des cochons. Ça planifiait qu'il y avait des petits porcelets, ils disaient, l'unité, on va t'aider. Nos cuisiniers, il y a tout le temps des restes des carottes et des cochonneries de même. Il donnait ça au fermier, le fermier était bien content, ça nourrissait ses cochons. Un moment donné, à la Saint-Jean-Baptiste, comme tout bon 22, Canadien-français, on a fêté la Saint-Jean-Baptiste, on est allés voir le fermier et on lui a dit on te donne tant et on achète ton cochon. On a tué le cochon, le mettre sur la braise, on a eu un méchoui. Intervieweur : Un méchoui pour la Saint-Jean-Baptiste! Est-ce que vous vous rappelez l'année que ça s'est passé? En 1992. Intervieweur : Un beau souvenir? Oui, ça avait été le fun, cette journée-là avait vraiment été le fun par exemple. Parce que c'est comme si ça arrête dans le temps, il y a eu des jeux, c'était le fun. La nourriture locale, comme je vous dis, on allait souvent en ville quand on pouvait. On s'achetait de la nourriture au restaurant et ça ressemblait à n'importe quel restaurant européen. Même si c'était un pays en guerre, ça marchait pareil. Le reste, la nourriture qu'on avait, c'était la nourriture des Forces. C'était nos cuisiniers qui faisaient la nourriture la plupart du temps. C'était souvent des rations. Puis un moment donné, il y a eu une dynamique, je pense que c'était un repas pa jour que c'était un repas frais. Ça, ça dépendait des avions qui atterrissaient. Ça pouvait être un pâté chinois, du spaghetti, ça pouvait être un moment donné des steak, mais les steak dans l'Armée, honnêtement ils ne sont jamais bons, c'est tout le temps trop cuit! Intervieweur : Et puis les rations, à quoi ça ressemble? N'importe quoi, même affaire, du spaghetti, du pâté chinois, tu peux avoir du macaroni, c'est bon. Il y en a qui aiment pas ça, c'est vrai qu'à la longue ça peut être très démoralisant, mais ça soutient, c'est fait justement les rations pour être capable de donner de l'énergie et être capable de te battre. Intervieweur : Pour quelqu'un qui n'a jamais vu de ration, à quoi ça ressemble? C'est une enveloppe. Tu reçois ça dans un sac, il y a différentes petites enveloppes dans une petite boite de carton, puis tu ouvres la boite de carton et il y a une enveloppe. Il y a un repas principal et un dessert, après ça tu as soit une barre de chocolat, des biscuits, du sel, du poivre des choses comme ça. Ton enveloppe, tu la mets dans l'eau chaude, ou astheure on a des nouveaux systèmes, c'est un genre de mini enveloppe, tu mets un petit peu d'eau, il y a une réaction chimique qui se fait dedans et ça fait chauffer, ça réchauffe ta ration, ou tu la mets dans une poche ou sous le bras pour que ça prenne la température du corps, ou les plus pour et durs comme moi, pas de temps à perdre, je l'ouvre et je la mange froide.
Description

M. Vachon raconte la relation de confiance qui s’est installée entre le Royal 22e Régiment et un fermier local, ce qui leur a permis de faire un méchoui pour la Saint-Jean-Baptiste. Il parle aussi de la norriture et des rations.

Jean Vachon

Jean Vachon est né à Thetford Mines, au Québec, en août 1970. Enfant, il a toujours souhaité devenir un soldat. Il s’est enrôlé en 1989 à 18 ans et a été déployé entre autres en Allemagne, dans le golfe Persique, en Yougoslavie et en Afghanistan.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Date d’enregistrement :
8 décembre 2013
Durée :
2:43
Personne interviewée :
Jean Vachon
Guerre ou mission :
Forces armées canadiennes
Emplacement géographique :
Yougoslavie
Branche :
Armée
Unité ou navire :
Royal 22e Régiment
Grade militaire :
Major

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :