Une femme dans un monde d'hommes

Des héros se racontent

Une femme dans un monde d'hommes

Transcription
Intervieweur : Le fait d'être une femme dans un monde d'hommes dans un métier généralement occupé par des hommes la plupart du temps, est-ce que ça a eu un impact? Dans ma carrière, le fait d'être une femme, je ne peux pas mentir puis dire que ça a pas fait de différence. Ce n'était pas facile. Quand je regarde en arrière, je me souviens qu'à chaque fois que j'étais transférée de troupe ou d'escadron, c'était à recommencer, il fallait que je fasse mes preuves parce que j'étais une femme. Il n'y en presque pas de femmes dans les métiers de combat. Je sais que dans mon métier on est à peu près peut-être deux femmes pour cent hommes. C'est pas un très haut ratio. Souvent, surtout les vieux de la vielle ne veulent pas de femmes. Eux autres ont été habitués qu'il n'y en avait pas, ça ne fait pas toujours l'affaire. Souvent, il faut toujours en faire le double de la moyenne pour être acceptée et pour leur faire réaliser que tu es capable. Des fois je regardais ça puis je voyais, mettons un gars dans la même troupe que moi, qui est à peu près 40 livres de moins que moi, plus petit que moi, mais personne en faisait de cas. Tu sais, c'est un gars. Mais une femme c'est non, il fallait que je travaille deux fois plus fort. Ça a été une carrière difficile dans ce sens-là. Par contre, ce que je peux dire, et une chose que je peux être fière, c'est, on parlait tantôt de l'Afghanistan, l'événement qui est arrivé, on était deux femmes qui ont réagi sur ça. Moi et une autre et on a bien réagi. On a tout fait ce qu'il y avait à faire. Je me souviens être en train de descendre une montagne avec un gars sur une stretcher, un gars d'environ 250 livres. Un gars en avant puis moi en arrière et puis je l'ai descendu le gars de la montagne. Il n'y a pas personne qui pourra venir me reprocher que parce que j'étais une femme, t'étais pas capable. C'était deux femmes et on l'a fait.
Description

Mme. Dupuis raconte avoir dû faire ses preuves à chaque transfert car elle travaillait dans une monde d’hommes où peu de femmes exercent des métiers de combat.

Natacha Dupuis

Natacha Dupuis est née en 1979 à Longueuil, au Québec. Elle a depuis un jeune âge démontré un intérêt envers la vie militaire. À 18 ans, elle s’enrôle dans la réserve avec les blindés. Elle déménage pour joindre le British Columbia Regiment. Elle accepte ensuite de joindre la Force régulière avec les Royal Canadian Dragoons où elle s’entraîne sur les chars Leopard et ensuite sur le véhicule Coyote. Madame Dupuis a été déployée en Bosnie et deux fois en Afghanistan.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Date d’enregistrement :
30 avril 2015
Durée :
2:39
Personne interviewée :
Natacha Dupuis
Guerre ou mission :
Forces armées canadiennes
Emplacement géographique :
Canada
Branche :
Armée
Unité ou navire :
Royal Canadian Dragoons

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :