Règles d’engagement en Afghanistan

Des héros se racontent - Forces armées canadiennes

Règles d’engagement en Afghanistan

Transcription
Si on prend les règles d’engagement et que j’essaie de les expliquer ici en deux minutes, c’est sûr que ça peut paraître très complexe. Les règles d’engagement sont très importantes, par exemple, et avant de se déployer, on a une formation, des discussions avec la chaine de commandement, on s’assure que tout le monde comprend bien les règles d’engagement. Mes hommes et moi-moi, je pense que nous les comprenions très bien quand nous nous sommes déployés. J’ai été très impressionné pendant que j’étais là-bas de voir, justement, la façon dont l’emploi de la force était très contrôlé. À travers des histoires, en jasant avec d’autres nations qui étaient dans des endroits, le même endroit et d’autres gens qui s’étaient déployés avant, j’avais vu vraiment les impacts de seulement une mortalité dans la population qui n’était pas justifiée ou qui n’était pas appropriée. J’étais vraiment persuadé et je le suis encore, que les règles d’engagement étaient bien ajustées pour maximiser notre effet sur le terrain. Oui, il y avait des fois où on était pas mal certains qu’on aurait pu engager un individu, mais vu les règles d’engagement et le commandement, on mettait le frein un peu, et au moins deux fois où j’ai vu où les freins ont été mis et puis, par après, on s’est rendu compte, heureusement, ça aurait pu causer une perte, une mortalité non nécessaire. Les règles d’engagement, ce que je peux dire, elles étaient bien comprises, je pense qu’elles étaient équilibrées pour la situation et que les gens que j’ai vu les appliquer faisaient très bien ça.
Description

Monsieur Lapointe explique que les règles d’engagement étaient bien comprises et appliquées en Afghanistan.

Blaise Lapointe

Monsieur Lapointe est né à Red Deer en Alberta. Il a étudié dans l’Ouest canadien et aux États-Unis, avant de s’enrôler avec le programme ROTP. Il a fait sa formation universitaire et militaire à Saint-Jean-sur-Richelieu, à Kingston et à Gagetown. Monsieur Lapointe a d’abord été posté au 5 RGC à Valcartier comme officier du génie. Il a servi entre autres au Québec, en Alberta, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, de même qu’en Afghanistan et au Népal. Au moment de l’entrevue en 2018, il était Major et était toujours en service avec les Forces armées canadiennes.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Date d’enregistrement :
27 septembre 2018
Durée :
2:31
Personne interviewée :
Blaise Lapointe
Guerre ou mission :
Forces armées canadiennes
Emplacement géographique :
Afghanistan
Campagne :
Afghanistan
Grade militaire :
Major
Occupation :
Combat Engineer

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :