Un retour profitable

Le raid sur Dieppe

Un retour profitable

Transcription
J'ai été à Londres, puis à Londres, je me suis acheté ce qu'on appelle un Crown and Anchor. C'est une couronne avec l'ancre d'un bateau, trèfle, carreau, cœur, pique. Ça, ça marche avec 6 dés. Je me suis acheté ça. Parce que là, je retournais en bateau là moi, je le savais. Alors, de nos camps, là on a pris le bateau pour s'en revenir à Montréal, je veux dire au Canada. Et puis, sur le bateau, j'ai commencé avec ce Crown and Anchor là à 12 cents la limite. J'allais pas plus loin parce que si j'avais été, si j'avais mis les odds, si j'avais monté les odd plus haut, ils m'auraient lavé les gars. Mais moi je voulais pas, j'étais pas là pour me faire laver moi, j'étais là pour faire de l'argent. Alors j'avais fait ça à 12 cents. Fait que les gars qui venaient pour mettre 1 shilling, 2 shillings. « Non, non, non, 6 pence. » Je savais qu'avec 6 pence que moi j'étais pour les manger. Tu sais, comme de fait. Les cinq jours que j'ai été sur le bateau, j'avais un gars qui allait chercher mon manger, je jouais avec ça. J'ai pas dormi là moi. Puis quand je suis sorti de là, puis qu'on est arrivé à la gare Bonaventure, là on pouvait changer de l'argent anglaise en canadien, seulement la valeur de 200$. Alors moi je change mon 200$, mais j'avais donné mon argent à d'autres. Et puis, ma famille était en arrière. J'envoyais la main puis j'attendais pour collecter mes gars là. Parce que si je les collectais pas là, moi je perdais cet argent-là. J'ai sorti de là avec 700$. Fait que là, quand j'ai eu mon argent, j'ai été voir maman. Et puis maman elle dit : « Arthur » elle dit « qu'est-ce que tu faisais là tout seul ? » Je dis : « Maman, ces gars-là, il y a trois gars qui me devaient de l'argent. J'ai collecté mon argent. »
Description

M. Fraser profite de la traversée de l’Atlantique pour se faire un peu d’argent de poche…

Arthur Fraser

Enrôlé chez les Fusiliers Mont-Royal à l’âge de dix-sept ans, Monsieur Fraser monte la garde à l’aéroport de Saint-Hubert jusqu’à son dix-huitième anniversaire, car on lui interdit d’aller au front outre-mer si jeune. Puis il se retrouve en Angleterre où il participe à une formation de commando avant d’être mobilisé pour le raid de Dieppe. À Dieppe, il est fait prisonnier et se retrouve au camp de prisonniers Stalag VIII B. Là, il pratique le marché noir de nourriture afin de survivre. Il va ensuite aux travaux forcés dans des mines de charbon en Pologne, mais comme il a caché sa véritable identité, il est renvoyé en Allemagne au camp Stalag II D, où il travaille à la ferme. Il s’évade et survit en forêt quelque temps avant que les Américains et les Russes occupent l’Allemagne et qu’il puisse retourner à la maison.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Durée :
2:04
Personne interviewée :
Arthur Fraser
Guerre ou mission :
Seconde Guerre mondiale
Campagne :
Dieppe
Branche :
Armée
Unité ou navire :
Fusiliers Mont-Royal
Grade militaire :
Soldat
Occupation :
Infanterie

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :