Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Partager cet article sur:
Sandy Mellish en compagnie de son fils, l’adjudant Frank Mellish
Sandy Mellish en compagnie de son fils, l’adjudant Frank Mellish

L’adjudant Frank Mellish était âgé de 38 ans et servait depuis 18 ans dans les forces militaires lorsqu’il a été tué en Afghanistan au cours de son septième déploiement outre-mer.

La mère de l’adjudant Mellish, Sandra Mellish (Sandy), est bénévole pour le programme ESPOIR (Empathie et Soutien par les Pairs Offrant une Invitation au Réconfort). Le programme ESPOIR vient en aide aux familles ayant perdu un être cher qui a servi dans les forces militaires. Sandy a maintenant des moyens de composer avec la perte de son fils et elle raconte son expérience en tant que bénévole pour le programme ESPOIR :

« Le deuil est un cheminement aussi personnel qu’une empreinte digitale. »

Les hommes, les femmes, les parents, les frères et sœurs et la famille élargie vivent tous leur deuil différemment. L’ampleur du chagrin personnel peut être considérablement plus importante si la personne se sent isolée pour vivre son deuil. L’isolement, qu’il soit volontaire ou attribuable à d’autres circonstances, peut amplifier les nombreuses étapes du processus de deuil.

« Ceux qui ont la chance d’avoir des amis et de la famille à proximité, en particulier durant le processus de deuil viscéral, constatent tout de même que ceux qui n’ont jamais vécu une telle perte — sans que ce soit de leur faute — ne peuvent tout simplement pas comprendre », affirme Sandy.

C’est là où le programme de soutien par les pairs ESPOIR devient un cadeau inestimable.

Le programme ESPOIR est une initiative de soutien par les pairs qui permet aux bénévoles de tendre la main aux familles militaires endeuillées. Le programme consiste à offrir du soutien par les pairs au moyen d’un bénévole qui guide les personnes pour les aider à mieux vivre leur deuil. Le seul fil conducteur qui unit les familles en deuil de militaires ou de vétérans — et les bénévoles — est le fait d’avoir vécu une perte personnelle semblable.

Cette expérience personnelle permet aux conseillers du soutien par les pairs de rencontrer les familles endeuillées, dans un contexte où ils peuvent facilement se comprendre, car ils vivent parallèlement un deuil similaire. Les familles endeuillées sont guidées dans leur cheminement de manière empathique, où l’écoute est un élément important, tout comme la reconnaissance des limites personnelles. Ces compétences sont affinées par les enseignements du programme.

« L’empathie mutuelle entre pairs est un cadeau exceptionnellement rare qui est offert par le programme ESPOIR. Depuis la création du programme ESPOIR, les participants ont exprimé leur immense gratitude pour les appels et les préoccupations, mais surtout pour l’empathie et la compréhension à l’égard de l’ensemble des circonstances particulièrement tragiques qui nous unissent », explique Sandy.

« Au-delà de la capacité à comprendre ce que vivent nos pairs, nous avons le privilège d’être invités à participer à certaines des dynamiques familiales les plus sacrées; nous avons ainsi l’occasion de partager des expériences et des souvenirs où nous apprenons par procuration à connaître l’être cher perdu et à lui rendre hommage. »

Un partage de cette ampleur peut aussi donner lieu à une expression viscérale du chagrin et de la perte personnelle qui nécessite une expertise plus poussée en matière de counseling. Le cas échéant, le bénévole du programme de soutien par les pairs a été formé pour entrer immédiatement en contact avec la gestionnaire du programme ESPOIR à Ottawa, Sophie Richard. Il est extrêmement important que toutes les conversations et coordonnées demeurent confidentielles. Les pairs ont toujours accès aux numéros d’urgence et aux services de counseling, offerts 24 h sur 24.

En plus d’offrir le cadeau du soutien par les pairs, les membres du programme ESPOIR participent à des séances d’information de la Défense nationale, où ils expliquent comment les familles endeuillées peuvent bénéficier du soutien offert.

« Les cadeaux offerts par le programme de soutien par les pairs ESPOIR m’ont permis personnellement de guérir d’un deuil traumatique et de le normaliser. Je suis honorée de pouvoir maintenant apporter ma propre contribution en faisant preuve d’autant de bienveillance et d’empathie. »

« Je n’hésiterais pas à recommander ce programme à nos militaires en service et à nos vétérans. En fait, je crois que le processus de soutien par les pairs ESPOIR propose une approche tellement unique et inestimable que de nombreuses autres organisations bénéficieraient énormément de ses principes et de son protocole », affirme Sandy.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Web du programme ESPOIR : www.hope-espoir.com


Articles pour les vétérans et leur famille

Exposition Vétérans : La vie après les Forces

Exposition Vétérans : La vie après les Forces

« Pour mieux comprendre les vétérans et la réalité à laquelle ils font face suite à leur libération, il est essentiel de savoir qui ils sont, d’où ils viennent et ce qu’ils ont vécu ».

Des cartes-tapis géantes recréent la Première Guerre mondiale dans la salle de classe

Des cartes-tapis géantes recréent la Première Guerre mondiale dans la salle de classe

Grâce à l’appui du Programme de partenariat pour la commémoration d’Anciens Combattants Canada (ACC), une société de production d’Ottawa s’est associée à la Société géographique royale du Canada (SGRC) pour distribuer des cartes tapis géantes de la Première Guerre mondiale comme outil éducatif qui fait le lien avec les expériences des soldats canadiens.

Le chemin du retour à la maison

Le chemin du retour à la maison

« Je ne sais pas où je serais aujourd'hui sans l'armée. J'étais sur une mauvaise pente et l'armée m'a ramené dans le droit chemin, » dit Luc Therrien, adjudant à la retraite.

Date de modification :