Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Plein feux sur les entrepreneurs : Mark Gasparotto

Faites la connaissance du vétéran Mark Gasparotto, propriétaire de la Gasparotto Group Corporation.

Partager cet article sur:

Mark Gasparotto a travaillé comme officier du génie militaire pour les Forces armées canadiennes pendant près de 21 ans avant de passer au monde des affaires. M. Gasparotto a consacré la plus grande partie de son temps dans les régiments du génie de combat, commandant diverses équipes, y compris des forces multinationales des Nations Unies. Il a également participé à des déploiements en Bosnie, à Kaboul, à Kandahar et en Haïti.

Suivre sa passion

En novembre 2017, M. Gasparotto s’est retiré du service au grade de colonel. Après sa libération, il a décidé d’explorer davantage son intérêt pour le développement du leadership.

« Je constate que la plupart des gens qui réussissent, peu importe ce qu’ils font, ne le font pas pour l’argent, mais plutôt par passion. Pour moi, cette passion, c’est le leadership », déclare M. Gasparotto. « Tout au long de ma carrière, j’ai eu l’énorme chance d’avoir toute la latitude pour pouvoir diriger dans l’armée. Non seulement on m’a donné l’occasion de le faire, mais on m’a également donné la formation et l’éducation pour pouvoir le faire. J’avais l’impression que je pouvais offrir aux entreprises et aux équipes sans but lucratif une valeur inestimable, fondée sur mon expérience, ma formation et mon désir de faciliter leur apprentissage. »

Avoir une influence

Une idée est née de sa passion. Travaillant à combiner l’art de la science et le leadership, il a créé la Gasparotto Group Corporation, qui aide les organisations à améliorer leur rendement et à bâtir des équipes plus fortes. La compagnie offre des solutions de leadership sous la forme de consultations, d’encadrement, de facilitation, d’exposés, de programmes de perfectionnement et d’aventures d’apprentissage externes inspirées par l’armée.

« L’aspect le plus gratifiant de ce travail, et je dirais que c’était le cas lorsque j’étais dans l’armée, c’est lorsqu’on voit les différences que l’on peut faire dans la vie des gens », explique M. Gasparotto. « Quand on voit la croissance de l’individu et de l’équipe, et que les gens sont capables d’atteindre réellement leur propre potentiel, c’est ce qui me fait sortir de mon lit le matin. C’est pourquoi j’adore ce que je fais. »

Compétences transférables

M. Gasparotto affirme que de nombreuses qualités qu’il a acquises dans l’armée sont transférables à la vie professionnelle, notamment les suivantes :

  1. Discipline : la capacité de respecter un plan et de vous responsabiliser.
  2. Planification : travailler à rebours à partir d’un objectif déterminé. Avoir une vision plus claire vous permet de communiquer avec les intervenants.
  3. Résilience : apprendre à se relever après une chute. C’est un échec seulement si vous n’apprenez pas.
  4. Travail d’équipe : il faut une équipe pour réussir. En fait, il faut souvent une équipe composée d’équipes. Aucune autre organisation ne bâtit d’équipes plus fortes et plus résilientes que l’armée.
  5. Confiance : ayez confiance en vous. Reconnaissez vos limites. Croyez que vous pouvez faire tout ce que vous décidez de faire. Faites confiance aux gens avec qui vous travaillez et vivez. Dans l’armée, la confiance s’apprend en mettant votre vie entre les mains de vos coéquipiers.

Devenir un entrepreneur

M. Gasparotto a quelques points clés à transmettre aux membres des Forces armées canadiennes en transition qui cherchent peut‑être à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Tout d’abord, il conseille de prendre une pause au début de la retraite ou de la transition pour vous ancrer dans votre nouvelle vie. Deuxièmement, il recommande de faire vos devoirs et de profiter de toutes les ressources à votre disposition, comme le programme Treble Victor ou l’Opération Entrepreneur du prince de Galles. Ensuite, il explique qu’il faut être prêt à adopter une approche pratique, à faire du travail qu’on n’aurait pas à faire habituellement. Enfin, M. Gasparotto dit que vous devez savoir pourquoi vous démarrez votre entreprise.

« Vous devez savoir deux choses concernant le pourquoi : votre client et vous‑même », dit M. Gasparotto. « Pourquoi un client achèterait‑il ce que vous vendez? Quel est le problème que vous allez régler sur le marché? Mais vous devez aussi savoir pourquoi vous êtes personnellement dans les affaires. »

Pendant sa transition, M. Gasparotto a pu profiter de l’allocation pour études et formation d’Anciens Combattants Canada. Le programme lui a permis d’obtenir des certifications liées à son activité entrepreneuriale. Il reçoit également des prestations d’invalidité à la suite des blessures qu’il a subies tout au long de sa carrière.

Date de publication : 2020-01-10


Mark Gasparotto

Mark Gasparotto

Entrepreneur

Date de modification :