Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Nous sommes plus forts grâce au Programme pour les familles des vétérans

Le Programme pour les familles des vétérans a mis Jo Anne et Michael Truskoski en lien avec un réseau de soutien, alors qu’ils tentaient de relever les défis de la vie après le service.

Partager cet article sur:
Jo Anne Truskoski et son mari Michael

Jo Anne Truskoski et son mari Michael ne sont pas étrangers aux défis que la famille d’un militaire peut rencontrer. Michael est un vétéran des Forces armées canadiennes ayant servi pendant 35 ans. Il a été libéré pour raisons médicales en 2012 et souffre d’un état de stress post traumatique (ESPT) et de plusieurs autres problèmes de santé.

Faire appel au Programme pour les familles des vétérans

Même si la vie après le service n’a pas toujours été facile, depuis 2018, Jo Anne et Michael reçoivent du soutien par l’entremise du Programme pour les familles des vétérans, du Centre de ressources pour les familles des militaires de leur localité et, en particulier, de Louise – leur coordonnatrice du Programme pour les familles des vétérans.

Selon Jo Anne : « Notre expérience dans le cadre du programme s’est révélée très positive. Louise est notre ange gardien. Elle fait preuve d’une écoute attentive, elle sait exactement où trouver la ressource nécessaire, elle est professionnelle mais réussit à vous faire sentir comme un proche. Pendant la COVID, Louise a continué à vérifier si nous allions bien. »

Obtenir le soutien dont ils ont besoin

Grâce au Programme pour les familles des vétérans et au soutien de Louise, Jo Anne et Michael ont suivi un cours de premiers soins en santé mentale ainsi que le programme COPE, conçu pour aider les couples à surmonter les effets de l’ESPT.

« La participation à ce cours de premiers soins en santé mentale et au programme COPE a changé beaucoup de choses pour nous. Nous avons travaillé sur l’impact que l’ESPT avait sur nous et notre relation, et nous en sommes ressortis plus forts. »

Pour ceux qui hésitent peut-être à communiquer avec le Programme pour les familles des vétérans, Jo Anne a le conseil suivant : « Arrêtez d’y penser et FAITES-LE... vous serez heureux de l’avoir fait! »

Si vous envisagez le Programme pour les familles des vétérans, cliquez ici pour obtenir d’autres renseignements.

Date de modification :