Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Partager cet article sur:

Bien avant de devenir photographe, l’artiste était fascinée par la capacité de l’être humain à faire face à l’adversité, puis à se reconstruire. C’est d’ailleurs ce qui l’a motivée à entreprendre son projet documentaire qui rend hommage aux vétérans blessés, l’exposition Vétérans : La vie après les Forces.

Financée en partie grâce au Programme de partenariat pour la commémoration d’Anciens Combattants Canada, l’exposition présentait une série de portraits intimistes de vétérans des Forces armées canadiennes blessés en service et leur transition vers la vie civile. Les images témoignent de leurs cicatrices – visibles et invisibles – et révèlent la bravoure et les sacrifices consentis. L’exposition était ouverte au grand public du 11 au 24 novembre 2019, à la Galerie La Loge, à Saint‑Jean‑sur‑Richelieu, au Québec. Dans le cadre du projet, la Galerie La Loge était également le lieu d’une cérémonie commémorative privée pour les vétérans et leur famille, le 11 novembre 2019 ainsi que d’une cérémonie ouverte au grand public, le 16 novembre 2019.

Une source d’inspiration continue

L’idée de réaliser ce projet lui est venue au printemps 2017, alors qu’elle travaillait à différents projets exploratoires sur le thème de la survivance, dont une série de portraits de vétérans canadiens à l’Hôpital Sainte‑Anne. Elle a été profondément touchée par le récit de leur vie, mais surtout, elle a été frappée de constater que peu importe leur âge, leur grade, leurs missions, et le caractère unique de leur histoire, ils partageaient une réalité et une blessure communes. Leur transition vers la vie civile semblait être une quête inachevée vers une nouvelle identité.

C’est donc à travers ces premières rencontres qu’est née l’idée de réaliser un projet documentaire portant sur la transition vers la vie civile des vétérans, autour des thèmes de l’identité, de la blessure et de la reconstruction. « En ciblant des participants plus jeunes, je voulais montrer les visages de la nouvelle génération des vétérans. Je souhaitais également mettre en lumière le fait que les plus grandes blessures sont souvent les moins visibles. »

Exposition Vétérans : La vie après les Forces

La transition vers la vie civile

Chaque année, plus de 1 500 militaires sont libérés des Forces armées canadiennes. La transition vers la vie civile peut s’avérer particulièrement ardue, notamment pour les militaires qui doivent composer avec des problèmes de santé physique ou mentale. Marie‑France L’Écuyer souhaite « que ce projet puisse jeter des ponts entre le monde militaire et le monde civil, tout en proposant un regard intime sur le parcours inspirant d’individus pour qui chaque jour est désormais un combat mené avec dignité et résilience, sur le long chemin de la reconstruction. »

Hommage aux vétérans du Canada

Anciens Combattants Canada s’est engagé à rendre hommage aux personnes qui ont servi le Canada en temps de guerre, de conflit militaire et de paix, et à graver dans la mémoire de tous les Canadiens le souvenir de leurs réalisations et de leurs sacrifices. Un financement est mis à la disposition d’organisations qui entreprennent des initiatives commémoratives dans le cadre du Programme de partenariat pour la commémoration.

Date de publication : 2020-01-13


Articles pour les vétérans et leur famille

La transition d’une famille vers la vie après le service

La transition d’une famille vers la vie après le service

La transition représente un processus continu qui pose ses propres défis. Ce changement de vie a non seulement des répercussions sur les personnes qui ont servi, mais aussi sur les autres membres de leur famille. Les statistiques révèlent que 28 p. 100 des conjoints et 17 p. 100 des enfants des vétérans trouvent cette période de changements difficile.

Le plus tôt sera le mieux : quand commencer à réfléchir à la vie après le service

Le plus tôt sera le mieux : quand commencer à réfléchir à la vie après le service

Le colonel (retraité) Mark Gasparotto a fait carrière au sein des Forces armées canadiennes (FAC) pendant vingt ans avant d’être libéré. Au moment de la remise de son fourbi et de la signature de tous les documents nécessaires, il réfléchissait à sa transition vers la vie civile depuis dix ans.

Détresse vécue par les vétérans à la suite des événements en Afghanistan

Détresse vécue par les vétérans à la suite des événements en Afghanistan

La situation actuelle en Afghanistan est angoissante pour de nombreuses personnes. Il y a des ressources pour vous aider.

Date de modification :