Plaques d'identité du Souvenir : Autochtones morts en service militaire

But

Accroître la sensibilisation des jeunes à l'égard de la contribution des Autochtones qui ont servi avec les forces canadiennes et qui sont morts en service militaire au cours des années.

Objectifs

Grâce à cette activité, les jeunes devraient :

  • être mieux sensibilisés à la contribution des Autochtones qui sont morts en service militaire et dont les noms se retrouvent dans le Mémorial virtuel de guerre du Canada;
  • en apprendre davantage au sujet des « plaques d'identité » militaires; et
  • prendre conscience de l'importance de se souvenir des sacrifices et des réalisations des Autochtones qui ont perdu la vie en service militaire au cours des années.

Public cible

Cette activité s'adresse aux jeunes de 12 à 17 ans.

Séquence et durée prévue de l'activité [environ 75 minutes]

(L'activité peut être modifiée en fonction du temps disponible.)

  • Discussion préparatoire [15 minutes]
  • Recherche et préparation [15 minutes]
  • Présentations [30 minutes]
  • Récapitulation [15 minutes]
  • Activité complémentaire possible [facultatif]

Matériel

Discussion préparatoire [15 minutes]

Cette activité sur les plaques d'identité a pour but d'aider les jeunes à « mettre un visage » sur le Souvenir. Les efforts du Canada à protéger la paix mondiale au cours des années ont cependant un coût très élevé. Plus de 118 000 Canadiens sont morts en service. Parmi ceux-ci, plusieurs étaient des Autochtones provenant de toutes les régions du pays. Cette activité met en lumière un petit nombre d'Autochtones qui sont morts en service. Les documents officiels au moment de l'enrôlement militaire n'étaient pas conçus pour compiler toutes les informations sur les origines ethniques des recrues. En dépit du fait que de nombreuses recherches aient toujours lieu, il est difficile de trouver des nombres exacts quant à la participation des Autochtones. Il est important de prendre le temps de réfléchir à ces individus, et de se souvenir de tous ceux et celles qui ont servi.

Mentionnez à votre groupe qu'à chaque année, au Canada, nous marquons la Journée nationale des Autochtones le 21 juin, ainsi que la Journée des vétérans autochtones le 8 novembre. Ce pourrait être une occasion d'accroître la sensibilisation des jeunes à l'égard de la contribution des Autochtones qui ont servi avec les forces canadiennes et qui sont morts en service militaire au cours des années.

Qu'est-ce qu'une plaque d'identité militaire?

Demandez à vos élèves s'ils savent ce qu'est une plaque d'identité militaire. En ont-ils déjà vu une?

La plaque d'identité est une pièce d'identité officielle conçue pour le personnel militaire. Les soldats doivent la porter lorsqu'ils sont en service. En anglais, ces plaques sont appelées « dog tags » en raison de leur ressemblance avec les médailles utilisées pour identifier les chiens. Le nom officiel est « plaque d'identité » ou plaque ID. La plaque porte des renseignements importants sur la personne, comme le nom, le grade, le numéro matricule, le groupe sanguin et la religion (pour appeler un membre du clergé approprié en cas de blessure ou de décès).

Les plaques d'identité sont portées par les soldats canadiens depuis la Première Guerre mondiale. Les plaques canadiennes sont maintenant conçues de façon à pouvoir se rompre en deux parties en cas de décès. L'une des parties demeure avec le disparu, et on envoie l'autre au ministère de la Défense nationale.

Recherche et préparation [15 minutes]

Sur du papier cartonné, pour plus de solidité, imprimez les plaques d'identité (PDF). Elles contiennent des renseignements sur des Autochtones qui sont morts en service avec les forces militaires canadiennes au fil des ans.

  • Découpez chaque plaque d'identité. Laminez-les si vous souhaitez les réutiliser.
  • Percez deux trous dans chacune des plaques d'identité et insérez dans ces trous une corde ou une chainette de métal.
  • Distribuez les plaques d'identité.
  • Demandez aux jeunes de faire une recherche sur une personne inscrite sur le site Web du Mémorial virtuel de guerre du Canada et demandez-leur d'ajouter directement sur la plaque d'identité le numéro matricule et l'âge du soldat décédé.
  • Les jeunes peuvent naviguer sur Internet afin de découvrir, à propos de leur soldat mort au combat, des renseignements personnels additionnels, comme son lieu de naissance, son lieu d'enrôlement, les endroits où il a servi, la cause de son décès, son lieu d'inhumation, etc., qui peuvent être intégrés à leurs présentations.

Qu'est-ce que le Mémorial virtuel de guerre du Canada?

Ce site offre un registre de renseignements concernant les sépultures et les monuments commémoratifs de plus de 118 000 Canadiens et Terre-Neuviens qui ont servi vaillamment et qui ont donné leur vie pour leur pays. Figurent sur ce site les monuments commémoratifs de plus de 1 800 hommes et femmes décédés pendant leur service pour le Canada depuis la guerre de Corée, notamment dans le cadre de missions de maintien de la paix et d'autres opérations. On y trouve aussi des images numériques de photographies et de souvenirs personnels de soldats canadiens. Le Mémorial virtuel de guerre du Canada vise à souligner et à préserver le souvenir de ceux et celles qui ont servi le Canada en vue de protéger sa liberté, et qui ont ainsi contribué au développement du Canada en tant que nation.

Présentations [30 minutes]

Demandez à chaque participant de présenter « son » soldat Autochtone mort au combat.

Récapitulation [15 minutes]

Animez une discussion concernant l'activité sur les plaques d'identité. Pour ce faire, posez les questions suivantes :

  • Est-ce que les jeunes ont une meilleure appréciation de la contribution des Canadiens en uniforme qui sont morts en service?
  • Existe-t-il d'autres façons d'utiliser les plaques d'identité en vue de rendre hommage à ceux et celles qui ont servi? (Par exemple, porter une plaque d'identité lors de cérémonies commémoratives, etc.).

Activité complémentaire possible [facultatif]

S'ils le souhaitent, les jeunes peuvent modifier la présente activité en effectuant une recherche sur un membre de leur famille ou un militaire de leur ville ou de leur région, qui a servi et qui a des liens avec les Autochtones. Si cette personne est un vétéran, et si cette personne est disponible et intéressée, elle pourrait être invitée à venir raconter ses expériences personnelles au groupe d'élèves.

Vous pourriez vouloir utiliser la section spéciale Anciens combattants canadiens autochtones pour varier les sources d'information.

Date de modification :