Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Sortons les craies pour le Souvenir

But

Sensibiliser davantage les jeunes au 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy pendant la Première Guerre mondiale, mobiliser les jeunes afin de commémorer activement les vétérans et rappeler les sacrifices et les réalisations des Canadiens.

Objectifs

Les jeunes devraient :

  • acquérir une connaissance élémentaire des efforts des Canadiens lors de la bataille de la crête de Vimy;
  • reconnaître l’importance de se souvenir des sacrifices et des réalisations de ceux et celles qui ont servi leur pays et qui sont morts en service.

Public cible

Cette activité s’adresse aux jeunes de 5 à 18 ans.

Matériel

Renseignements généraux

Sortons les craies pour le Souvenir est une activité d’apprentissage dans le cadre de laquelle les jeunes rédigent des messages de remerciement ou d’appréciation, ou notent des réflexions concernant le Souvenir sur un tableau en classe.

Le mois d’avril 2017 marque le 100anniversaire de la bataille de la crête de Vimy, qui s’est déroulée en France, au cours de la Première Guerre mondiale. Pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour se souvenir activement de cet événement avec les élèves? Dans votre salle de classe, créez un tableau pour le Souvenir et partagez-le avec les autres au moyen des médias sociaux.

Commencez par aider vos élèves à comprendre un peu ce qu’était la Première Guerre mondiale. Dites-leur que c’est une guerre qui remonte à plus de 100 ans, bien avant que leurs parents et même avant que leurs grands-parents soient nés! Vous pouvez aussi mentionner que la guerre était un événement historique d’une telle importance qu’on l’appelle souvent la « Grande Guerre ». Regardez une carte du monde, situez le continent de l’Europe, et pointez la France. Discutez de la distance qui sépare l’Europe du Canada, ainsi que de la distance parcourue par les soldats Canadiens, éloignés de leurs familles et amis, pour servir lors de la guerre. Demandez aux élèves s’ils se sont déjà rendus en Europe et sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.

En fonction du niveau de lecture, vous pouvez leur remettre le feuillet historique « La bataille de la crête de Vimy ».

Document « Sortons les craies pour le Souvenir »

Remettez aux élèves le document « Sortons les craies pour le Souvenir », afin d’aider les élèves à comprendre comment les Canadiens ont participé à la bataille de la crête de Vimy. Le document explique également comment, au cours des heures qui ont précédé l’attaque, les soldats canadiens étaient entassés dans les tranchées et les tunnels qui ont été creusés sous la crête de Vimy. Les murs des tunnels étaient faciles à graver au moyen d’un objet pointu, comme un couteau de poche, car les tunnels avaient été creusés sur une ancienne crayère. Les soldats passaient le temps en écrivant des lettres à leurs familles et en faisant des gravures sur les murs des tunnels.

Après la lecture du document, discutez avec vos élèves de ce que, selon eux, les soldats auraient pu écrire. Pensaient-ils à leur vie à la maison? Écrivaient-ils au sujet de leurs êtres chers? Prenez le temps de parcourir les images des gravures sur les murs souterrains à Vimy de la Galerie de photos « Sortons les craies pour le Souvenir ». Vous voudrez peut-être faire une recherche sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada pour trouver le nom du soldat qui a gravé le cochon.

Créez votre propre tableau consacré au Souvenir

À l’aide de craies, commencez à écrire sur le tableau! Le fait d’utiliser de la bonne vieille craie poussiéreuse est une excellente façon de créer un certain lien avec les soldats qui étaient entassés entre les murs de craie des tunnels au cours des heures stressantes ayant précédé la bataille.

Les élèves peuvent vouloir prendre un moment pour réfléchir à ce qu’ils veulent écrire ou dessiner. Vous pouvez aussi leur donner des idées :

  • Remercier un vétéran
  • Se souvenir d’un membre de la famille qui a servi pendant la guerre
  • Rédiger une pensée à propos du Souvenir
  • Dessiner un coquelicot

Lorsque votre tableau est rempli de messages et de symboles du Souvenir, vous pouvez inviter d’autres classes à venir lire et peut-être ajouter leurs propres messages du Souvenir. Ensuite, vous pourriez prendre une photo et la partager sur les médias sociaux, comme la page Facebook Le Canada se souvient et le compte Instagram d’ACC! Quelle belle façon de « dépoussiérer » le Souvenir!

Date de modification :