Mémorial virtuel de guerre du Canada

Charles Herbert Collyer

En mémoire

Sergent Charles Herbert Collyer

2 juin 1916

Service militaire


Numéro matricule :

109277

Âge :

24

Force :

Armée

Unité :

4th Canadian Mounted Rifles (2nd Central Ontario Regt.)

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 20 mai 1892
Moosomin, Saskatchewan

Enrôlement :

le 14 décembre 1914
Toronto, Ontario

Fils de Charles Ralph Collyer et Jessie Maria Pearson. À l'époque, la région était connue sous le nom d'Assiniboia et était considérée comme faisant partie des T.N.O.

Inscription commémorative sur la page 69 du Livre du Souvenir de la Première Guerre mondiale. Commander une copie de cette page.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :
Information sur la sépulture :

Panel 30 and 32

Emplacement :

Le Mémorial de la Porte de Menin (Ypres) est situé dans la partie est de la ville de Ypres (maintenant Ieper) dans la province de la Flandre-Occidentale, sur la route de Menin et de Courtrai. Il porte les noms de 55 000 hommes disparus sans laisser de traces lors de la défense du saillant d'Ypres durant la Première Guerre mondiale. Dessiné par Sir Reginald Blomfield et érigé par la Commission des sépultures de guerre de l'Empire (maintenant du Commonwealth), ce Mémorial comprend une salle du Souvenir " longue de 36,6 mètres et large de 20,1 mètres. Au centre se trouve un large escalier conduisant aux remparts qui surplombent les douves et les loggias sur colonnes qui entourent le monument. Sur les murs intérieurs de la salle, du côté de l'escalier, ainsi que sur les murs des loggias, les noms des morts sont inscrits par régiments et par corps sur des panneaux en pierre de Portland. Au-dessus de l'arche centrale on peut lire en anglais une inscription dont voici la traduction:
AUX ARMÉES DE L'EMPIRE BRITANNIQUE QUI COMBATTIRENT ICI DE 1914 À 1918 ET À LEURS MORTS DONT LA TOMBE EST INCONNUE. Et, au-dessus de l'escalier qui conduit à la salle principale, on peut lire en anglais une inscription dont voici la traduction :
À LA PLUS GRANDE GLOIRE DE DIEU ICI SONT INSCRITS LES NOMS DES SOLDATS QUI SONT TOMBÉS DANS LE SAILLANT D'YPRES, MAIS QUE LES HASARDS DE LA GUERRE ONT EMPÊCHÉS D'AVOIR UNE IDENTITÉ ET UNE SÉPULTURE HONORABLE COMME LEURS CAMARADES DANS LA MORT. Chaque jour à 20 h, une cérémonie toute simple rappelle encore aujourd'hui le souvenir des morts. Alors que la circulation est arrêtée à la barrière, deux clairons (quatre dans les grandes occasions) sonnent l'appel aux morts. Les deux trompettes d'argent utilisées durant la cérémonie ont été données au Comité de l'appel aux morts par un officier de l'Artillerie royale canadienne, qui servait dans la 10e batterie de St. Catharines (Ontario), à Ypres, en avril 1915."

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Photo de Charles Herbert Collyer – Source : N. Hockin
  •  – Source : N. Hockin
  • Charles Collyer avec son oncle Walter Dawes – Caporal Charles Collyer avec son oncle Walter DawesRye, Sussex, 1915.Source : N. Hockin
  •  – Source : N. Hockin
  • Charles en formation – Source : N. Hockin
  • Carte postale envoyée par Charles Collyer – Carte postale envoyée par Charles Collyer à sa soeur Francesde Toronto, Ontario le 3 avril 1915. Charles est le deuxième à droitSource : N. Hockin
  • Carte postale envoyée à sa souer Frances – Source : N. Hockin
  •  – Gauche à droit: Frances, Charles et Edith Collyeravec sa mere Jessie (Pearson) Collyerenv. 1895, Moosomin, T.N.O.Source : N. Hockin
  • Charles avec ses souers – Charles avec ses souers Frances et Edithà la maison, près de Welwyn, T.N.O. (Saskatchewan), hiver 1896-97Source : N. Hockin
  •  – En avand de Gauche à droit : Frances, Charles, Edith Collyer;En arrière : Charles Ralph (pere), Harold (oncle) and Fanny (grande-tante) Collyer, le 4 août, 1897, Moosomin T.N.O.Source : N. Hockin
  • Charles et ses frères
  • Charles Collyer avec ses frères, soeurs et sa belle-mère
  • Feuille d'egagement (face) – Source : N. Hockin
  • Feuille d'egagement (dos) – Source : N. Hockin
  • Coupure de presse – Coupure de presse du "Toronto Star" du 2 avril 1917, page 5.
  • Coupre de presse
  • Avis de decès
  •  – Source : N. Hockin
  •  – Source : N. Hockin
  • Carte postale du Mémorial de la Porte de Menin (Ypres)
  • L'intérieure du Mémorial de la Porte de Menin (Ypres) – L'intérieure du Mémorial de la Porte de Menin (Ypres) environ 1927. L'inscription commémorative pour Charles Collyer se trouve sur lers panneaux 30 et 32.
  • Inscription
  • Frances Collyer, soeur aînée de Charles Collyer – Frances Collyer, IA, 1890-1971, fille aînée de Charles Herbert Collyer. Diplômée de la School of Nursing du New York Hospital, 1916. Portrait réalisé par Sanders, London (Ont.), Canada.
  • Frances Collyer, soeur de Charles Collyer – Soeur infirmière lt Frances Collyer, IA. Elle s'est enrôlée à l'hôpital militaire fixe canadien No 10, Corps expéditionnaire canadien, à London (Ont.) le 23 mai 1916, puis elle a été mise en service dans le Corps médical de l'Armée canadienne. Elle est arrivée en Angleterre un mois après le décès de son frère Charles dans le Bois-du-Sanctuare. Elle a servi en Angleterre et en France, y compris à Folkestone et au Tréport. (Le certificat de service renferme la mention suivante : « Westcliffe, hôpital pour les yeux et les oreilles, Hôpital militaire d'Ont., Orpington, CMAC Cas. Coy. Shorncliffe ». Libérée le 20 juin 1919. Portrait réalisé par Swaine, Londres, Angleterre.

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à vac.cvwm-mvgc.acc@canada.ca ou appelez-nous.

Date de modification :