Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémoire de Flandre - Guelph

Hidden photo gallery

  • Vu de face
    (Cliquez pour images supplémentaires)
  • Buste du lieutenant-colonel John McCrae
  • Calepin sur lequel on peut lire le poème « Au champ d’honneur ».
  • Chapeau militaire avec son insigne et une trousse médicale.
  • Coquelicots
  • Statue

Ville/Province : Guelph, ON

Numéro du monument : 35026-026

Type : Sculpture (bronze) avec plaque

Adresse : 52, rue Norfolk

Lieu : Sur le terrain du Musée civique de Guelph

Coordonnées GPS : Lat: 43.5434867   Long: -80.2512814

Collaborateur : Victoria Edwards

Photo fournie par : Tim Laye, Ontario War Memorials

La Mémoire de Flandre, à Guelph (et Ottawa), a été réalisée par la sculptrice canadienne Ruth Abernethy. La représentation du lcol McCrae et le rondin sur lequel il est assis ont été sculptés à la main d’une seule pièce. Les deux extrémités du rondin, ainsi que l’assise de roches et de terre, ont été sculptées dans un autre atelier. Mme Abernethy a reçu l’aide de Cassie Koch et Lynette Schlichting qui ont sculpté les arbres et l’assise.

Les boutons armoriés, l’insigne de la casquette et les autres détails sont inspirés de l’uniforme que John McCrae portait en 1915. Sur son uniforme, son grade de major est visible. L’insigne de maître canonnier apparaît sur sa casquette et les grenades ajoutées au revers de son uniforme font état de son service dans l’Artillerie royale canadienne. Il est représenté en train d’écrire, bloc-notes à la main, sa trousse médicale à ses côtés. Les coquelicots à ses pieds représentent les 23 régiments du Canada. En partie à cause de la popularité du poème, le coquelicot est devenu la fleur du Souvenir pour les soldats de la Grande?Bretagne, de la France, des États-Unis, du Canada et des autres pays du Commonwealth qui sont tombés au champ d’honneur.

La statue a été commandée par le président des activités de financement du Comité de la statue du Lcol McCrae, le Lcol (ret) Michael McKay, et le vétéran de la Marine Bill Winegard, et réalisée par la sculptrice canadienne Ruth Abernethy. L’objectif de la campagne, 300 000 $, a été réalisé grâce à l’appui de philanthropes, d’organismes, d’entreprises et de citoyens altruistes. Le club Rotary de Guelph a versé une somme initiale de 40 000 $ à la campagne (sa promesse de don étant de 100 000 $). Parmi les donateurs figurent des militaires et des filiales de la Légion royale canadienne, dont la filiale no 234 (John McCrae) de Guelph. La statue, inaugurée le 25 juin 2015, rend hommage au lieutenant-colonel John McCrae pour sa carrière en tant qu’officier d’artillerie et médecin militaire. Le monument souligne le centenaire de la deuxième Bataille d’Ypres, des attaques au gaz de St-Julien et de la rédaction du poème Au champ d’honneur.

Le Lcol John McCrae, l’un des éminents fils de la ville de Guelph, est né en 1872. Il a grandi à Guelph, et son cottage en calcaire, situé sur la rue Water, abrite le musée de la maison McCrae, qui, avec le musée civique de Guelph, fait partie des Musées de Guelph. Le 11e Régiment d’artillerie de campagne de Guelph était autrefois commandé par le capitaine David McCrae, le père de John. Depuis la dernière guerre mondiale, les membres de ce régiment ont exécuté diverses fonctions, principalement dans le cadre d’opérations de maintien de la paix à l’étranger. John McCrae est décédé en 1918 des suites de complications liées à une pneumonie et à une méningite.

Ajouter ou mettre à jour l’information


Inscription sur le mémorial

[plaque]

Lieutenant-Colonel John McCrae
Some of the heaviest fighting of the First World War took place in the trenches near Ypres, Belgium. It was during the Second Battle of Ypres that the German Army first used deadly chlorine gas against Allied troops. Despite the debilitating effects of the gas, Canadian soldiers fought relentlessly and held the line. Lieutenant-Colonel John McCrae was inspired to write the poem In Flanders Fields after presiding over the burial of a friend during this battle.

Vue sur la rue

Les cartes pourraient être disponibles en anglais seulement.

Note

Ces renseignements sont fournis par des collaborateurs. Anciens Combattants Canada fournit ces renseignements à titre de service au public. Anciens Combattants Canada ne peut garantir l’exactitude, la fiabilité ou l’actualité du contenu.

Date de modification :