Recherche

Recherche

(recherche avancée)
Options de recherche avancée

Résultat de recherche

120 résultat(s) pour votre recherche - occupation : Infanterie
Arrivée en Bosnie en 1993

Arrivée en Bosnie en 1993

M. Bellehumeur parle de ses premières impressions lorsqu’il arrive en Bosnie en 1993 et des différences culturelles, de même que certains mots d’usage appris pour communiquer avec la population.

Réflexions sur le jour du Souvenir

Réflexions sur le jour du Souvenir

M. Labelle explique pourquoi il veut être enterré au cimetière militaire à Pointe-Claire.

Responsable de la police militaire en Allemagne

Responsable de la police militaire en Allemagne

M. Labelle nous parle de son dernier déploiement outre-mer de sa longue carrière militaire, un séjour de 4 ans en Allemagne fin 1960, début 1970.

Suivre son instinct pour éviter des problèmes à Chypre

Suivre son instinct pour éviter des problèmes à Chypre

M. Labelle raconte un soir au cours duquel il avait passé la ligne verte à Chypre et qu’il fut poursuivi par un soldat d’une autre nationalité qui lui voulait du mal.

Enquêter sur la mort d’une civile à Chypre

Enquêter sur la mort d’une civile à Chypre

M. Labelle parle d’un déploiement à Chypre et d’une tâche difficile où il a dû faire enquête sur la mort d’une civile.

« Me pow pow, you pow pow »

« Me pow pow, you pow pow »

M. Labelle explique une situation où des Canadiens, des Danois et des Indonésiens ont dû escorter un journaliste qui avait été expulsé du Congo.

L’humour pour régler des problèmes

L’humour pour régler des problèmes

M. Labelle parle de deux événements où une bonne dose d’humour lui a été utile pour dénouer les tensions.

« À bas l’ONU, à bas l’ONU »

« À bas l’ONU, à bas l’ONU »

M. Labelle nous fait part d’une situation explosive qu’il a réussi à désamorcer lors d’un attroupement au Congo.

Escorter un messager vers Mobutu

Escorter un messager vers Mobutu

M. Labelle raconte une mission dangereuse où il devait escorter un messager vers le général Mobutu.

Tous les soirs, ça tirait

Tous les soirs, ça tirait

M. Labelle décrit certaines situations où il a été témoin de violences lors de sa rotation au Congo en 1960.

Armé à l’arrivée au Congo en 1960

Armé à l’arrivée au Congo en 1960

M. Labelle raconte ses déplacements du Canada vers le Congo en 1960 et qu’il y avait des risques de violence à l’arrivée, c’est pourquoi lui et ses camarades sont sortis de l’avion armés et prêts à se défendre si nécessaire.

Avec l’OTAN en Allemagne lors de la guerre froide

Avec l’OTAN en Allemagne lors de la guerre froide

M. Labelle parle de son premier déploiement à Verl, en Allemagne, entre 1956 et 1958, dans le contexte de la guerre froide, où il y avait parfois des Russes qui s’aventuraient en territoire interdit.

Date de modification :