Avoir peur

La force francophone

Transcription
Avoir peur Quelqu'un qui a pas peur, là… il est ma… il est pas sain d'esprit. Non mais parce que, dans la vie, la peur, quand il y a des explosions tout le tour, tsé, ça tombe, pis, des fois t'as des réactions, on dirait que le cœur arrête de te battre. Mais, on pense jamais que ça va nous toucher. Mais… tsé… ah, c'est pas facile, pas facile. Pas facile, on aime pas ça en parler non plus, là, mais… c'est une réaction que… D'abord, dans la, la vie ordinaire, c'est des choses qui se présentent pas. C'est très anormal d'avoir des explosions d'obus tout le tour de nous autres, là. Ah c'est… des fois on se demande comment ça se fait qu'on peut respirer encore tellement que, tellement ça te serre en dedans là… eh câline… c'est pas drôle, c'est pas drôle pantoute… moi, j'ai, j'en ai eu mon cota.
Description

M. Savary nous parle de son expérience de la peur lorsque des bombes sautaient près de lui…

Jean-Paul Savary

M. Savary était très impliqué dans le sport à Québec lorsqu’il était jeune. Plus tard il a été instructeur de ski à la Malbaie, au Québec, et a même entraîné l’équipe canadienne de biathlon. Son père était ordonnance durant la guerre de 1914-18. Pendant la Seconde Guerre, Jean-Paul Savary a été commandant de peloton et commandant de compagnie. Il a aussi été instructeur en artillerie. Il porte de très bonnes réflexions entre autres sur la peur et sur l’utilité de faire la guerre. Après la Seconde Guerre mondiale il s’est porté volontaire pour la Guerre de Corée.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Durée :
1:19
Personne interviewée :
Jean-Paul Savary
Guerre ou mission :
Seconde Guerre mondiale
Emplacement géographique :
Europe
Branche :
Armée
Unité ou navire :
Royal 22e Régiment
Grade militaire :
Capitaine

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :