« Mon ouvrage »

Des héros se racontent

Transcription
Si quelqu'un se faisait faire mal, c'était à moi à s'occuper. La seule chose que je faisais, j'en ai eu, je crois c'est deux. Un qui était crevé, puis l'autre une pendicite. Fait que là, j'ai été voir le capitaine, mais j'ai dit : « Ça, il faut transférer ces patients-là à un destroyer qui a un docteur. Parce que nous autres il est pas capable de l'opérer icitte. Fait que là t'arrive, les gars, des fois, ils avaient la frousse. T'arrive deux bateaux, un proche, proche, proche. Tu mets le gars sur une civière là, puis tu es avec des câbles là, puis tu, pffffwuut, tu le switch puis il y a de l'eau en-dessous là, puis tu le switch l'autre bord. Les autres, l'autre bord, te le pogne puis envoye en-dedans. J'ai dit à moi-même, si faudrait que le pauvre diable sapre le camp à l'eau là! Un autre fois, j'étais assis à table, notre table, il y avait des carrés. À peu près comme ça là. Puis tu mettais ton assiette dedans, parce que le bateau, pssssssch! T'arrivais pour prendre un morceau de viande dans ton assiette, ton assiette était rendue à l'autre bout. Fait que, de même, y restait à la bonne place. Il y avait un gars qui était là puis il avait un gros couteau à boucherie, pffft, il frappait sur le pain. Il arrive l'autre puis il n'a pas remarqué ça, il arrive avec sa main pour prendre le pain, whack ! Il a faite une belle job, saint-Cibole ! Je crois que c'était 8 points de suture que j'ai mis dedans, dans sa main. Placer des bras puis des jambes cassés. Ça je l'ai fait. Puis quand on était capable de les débarquer, quand on arrivait dans le port, c'est ça. Fait que c'était mon ouvrage
Description

M. Gagné nous raconte certaines de ses tâches d’adjoint médical tout en nous décrivant certains moments cocasses à bord.

Nova Alfred Gagné

La fibre militaire semble être dans la famille Gagné. Le père de M. Gagné était vétéran de la Première Guerre mondiale, tandis que lui et la majorité des ses nombreux frères prennent part à la Seconde Guerre mondiale, et même à la Guerre de Corée. Une fois enrôlé, il se retrouve à St. John’s, Terre-Neuve, afin de faire son apprentissage d’adjoint médical des Forces navales. La corvette à bord de laquelle il sert, forme et protège des convois marchands, lutte contre les U-Boots allemands, prend part au jour J et traverse maintes fois l’Océan atlantique avant d’être coulée le 28 novembre 1944, jour de la fête de M. Gagné. Aveuglé lors de ce torpillage, ce sera pour lui la fin de ses rêves de chirurgien ainsi que de sa carrière militaire.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Durée :
2:00
Personne interviewée :
Nova Alfred Gagné
Guerre ou mission :
Seconde Guerre mondiale
Branche :
Marine
Occupation :
Medical Assistant

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :