Préserver les cimetières militaires canadiens

Dès que la neige commence à fondre, Nicolas Hébert est sur la route, voyageant d’un cimetière à l’autre afin d’inspecter les sépultures et les stèles funéraires des vétérans. Avec ses collègues de l’équipe de l’entretien des cimetières, il entretient directement plus de 220 000 sépultures de vétérans canadiens et alliés dans l’ensemble du pays.

Partager cet article sur:

Nicolas Hébert, technicien retraité du Corps du génie électrique et mécanique royal canadien des Forces armées canadiennes (FAC), fait maintenant partie de l’équipe de l’entretien des cimetières de la Direction générale de la commémoration d’Anciens Combattants Canada. Le Ministère et la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth sont chargés de l’entretien des sépultures et des stèles funéraires de plus de 220 000 membres des FAC, situées majoritairement au Canada.

« L’état de chaque stèle funéraire représente la fierté et le respect que le Canada éprouve à l’égard de ses vétérans. »

Nicolas aime pouvoir mettre à profit les connaissances et les compétences qu’il a acquises au cours de son service dans les FAC afin d’accomplir la tâche importante qu’est la préservation de l’héritage de ceux qui ont servi et qui ont consenti des sacrifices pour le Canada. Étant lui-même un vétéran, le fait d’entretenir les sépultures et les stèles funéraires de membres des FAC prend une signification particulière.

« Il est très important de promouvoir les accomplissements de nos vétérans et de rendre hommage aux sacrifices qu’ils ont consentis. L’état de chaque stèle funéraire représente la fierté et le respect que le Canada éprouve à l’égard de ses vétérans. Il nous incombe [c’est-à-dire à Anciens Combattants Canada] d’assurer qu’elles sont bien entretenues. »

L’équipe de l’entretien des cimetières est constituée de quatre conseillers en programmes, tous responsables d’une région désignée du Canada. Nicolas est responsable des stèles funéraires des cimetières de l’ensemble du Québec et du nord du Nouveau-Brunswick. Il repère et inspecte toutes les stèles funéraires de vétérans de sa région, puis il rassemble des renseignements sur celles-ci et lance le processus d’entretien. En 2019 seulement, il a visité plus de 290 cimetières.

« Je me souviens qu’au cimetière Notre Dame, à Rouyn Noranda, j’ai eu de la difficulté à trouver plus de la moitié des sépultures de notre liste. Il y avait des rangées de croix blanches et de plaques en bronze, mais les stèles en granite étaient manquantes. J’ai commencé à explorer le sol et j’ai trouvé une, deux, puis trois stèles funéraires, toutes situées à six pieds des croix blanches. Je suis donc allé à la quincaillerie locale, j’ai acheté des outils et j’ai commencé à creuser. J’ai mis au jour 56 stèles funéraires, dont 30 dalles funéraires non documentées de vétérans et trois stèles funéraires familiales. »

L’équipe de l’entretien des cimetières utilise l’imagerie satellitaire des sépultures. Les membres de l’équipe confirment leur emplacement et constatent la propreté, le nivellement et la solidité des stèles funéraires. Ils vérifient également si les inscriptions sont justes et lisibles. Parfois, ils trouvent même de nouvelles stèles funéraires au cours de leurs inspections.

Si vous connaissez une sépulture qui a besoin d’entretien ou qui n’a pas de stèle funéraire, ou si vous souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires sur le Programme d’entretien des cimetières, veuillez communiquer avec vac.cm-mc.acc@canada.ca ou téléphoner au 902-626-2440.

Date de publication : 2020-01-10


Nick Hébert

Nicolas Hébert, CD

Conseiller en programmes, Direction générale de la commémoration, Anciens Combattants Canada

Date de modification :