Plan de leçon : Des fleurs en hommage à la liberté

But

Sensibiliser davantage les jeunes à l’importance de se souvenir des efforts du Canada lors de la campagne d’Italie.

Objectifs

Grâce à cette activité, les jeunes :

  • auront une idée générale des efforts du Canada lors de la campagne d’Italie;
  • se sensibiliseront à l’importance de se souvenir des sacrifices et des réalisations de ceux qui ont servi lors de la campagne d’Italie.

Public cible

L’activité convient aux enfants de 5 à 12 ans.

Séquence et durée prévue de l’activité [30 minutes]

(L’activité peut être modifiée en fonction du temps disponible.)

  • Discussion [10 minutes]
  • Lecture à voix haute [5 minutes]
  • Activité de coloriage / activité artistique [15 minutes]

Matériel

Discussion [10 minutes]

Parlez un peu aux enfants de la Seconde Guerre mondiale. Dites-leur comment la guerre a commencé en 1939, avant que leurs parents ou même leurs grands-parents ne soient nés! Consultez une carte pour y situer le continent d’Europe. Discutez de la distance qui sépare l’Europe du Canada et du reste de l’Amérique du Nord.

Mentionnez aux enfants que la guerre a commencé en Europe quand des pays intimidaient d’autres pays. Le Canada a décidé que cette intimidation devait cesser, et des milliers de Canadiens sont allés en Europe pour aider leurs amis.

La campagne d’Italie a été une bataille importante pour le Canada durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a duré longtemps – presque deux ans. Les Canadiens ont montré à quel point ils étaient déterminés à protéger la paix et la liberté dans le monde, mais ils ont trouvé la tâche très dure et dangereuse. Beaucoup ont été blessés ou sont morts.

La guerre a également été très pénible pour les gens qui vivaient en Italie. Leur pays était en guerre, et les gens se faisaient blesser. Les Italiens étaient très reconnaissants envers les Canadiens qui étaient venus les aider. Certains sont devenus de bons amis avec des soldats canadiens. Ils parlaient avec eux et, parfois, leur préparaient des repas. Au fil des ans, les Italiens n’ont jamais oublié les Canadiens qui les ont aidés.

Lecture à voix haute [5 minutes]

Lisez à voix haute l’histoire Des fleurs en hommage à la liberté pour aider les enfants à comprendre les façons dont les Canadiens ont aidé l’Italie pendant la Seconde Guerre mondiale. Expliquez leur comment les Italiens continuent à ce jour à remercier les Canadiens qui sont venus à leur secours.

Récapitulation

Entamez une discussion sur les façons dont nous pouvons exprimer notre reconnaissance. Comment mieux dire merci qu’avec des fleurs? Depuis longtemps un symbole d’émotions puissantes, les fleurs nous aident à nous rappeler des moments importants de notre histoire.

Saviez-vous, par exemple, que la marguerite est devenue un symbole de résistance aux Pays-Bas durant la Seconde Guerre mondiale? Saviez-vous que la tulipe est devenue un symbole de l’amitié entre les Pays-Bas et le Canada? Ou encore que les Terre-Neuviens ornent leur habit du myosotis chaque 1er juillet en hommage à ceux qui se sont battus et ont consenti le sacrifice ultime durant la bataille de la Somme à Beaumont-Hamel, en France, lors de Première Guerre mondiale?

Expliquez aux enfants que le souvenir n’est pas seulement un sentiment, mais aussi un geste que l’on peut poser – comme planter un jardin du Souvenir ou déposer des fleurs devant un cénotaphe.

Si vous n’avez pas accès à des fleurs fraîches, vous pourriez en fabriquer à l’aide de papier, de papier de soie ou de papier de construction. Vous pourriez ensuite les déposer devant le cénotaphe de votre collectivité, ou ça et là dans votre école, en hommage à ceux qui ont participé à la campagne d’Italie.

Consultez d’abord les ressources suivantes :

Activité de coloriage / activité artistique [15 minutes]

Expliquez aux enfants que le coquelicot rouge est un symbole du souvenir. Durant la Première Guerre mondiale, le coquelicot était la seule fleur qui poussait dans les champs ravagés de France et de Belgique. Se reproduisant sans aide, le coquelicot a poussé pendant des années. Parfois, le rouge du coquelicot était la seule couleur que les soldats pouvaient voir parce que tous les arbres et toutes les autres plantes avaient été détruits et qu’il ne restait que de la boue.

Nous portons un coquelicot le 11 novembre pour témoigner publiquement notre respect envers les Canadiens et les Canadiennes qui ont servi et qui sont morts au nom de la paix et la liberté dans le monde, et pour commémorer leur souvenir.

Suggestion de lecture à voix haute : Un coquelicot pour se souvenir, par Heather Patterson.

Si cela convient, distribuez aux enfants la feuille de coloriage Coquelicot (PDF). Si vous préférez, demandez leur de faire un dessin qui exprime leurs sentiments au sujet de ce qu’ils ont appris au cours de la leçon. Une fois qu’ils auront fini de colorier, vous pourriez afficher les dessins.

Date de modification :