Histoires d'animaux à la guerre - Édition 2012

Le pouce vert du Souvenir

Bonjour, je m’appelle Gandi le chien! Ce matin, je me détendais en compagnie de mes amis à notre Club du Souvenir. Simone la chatte ronronnait doucement, roulée en boule sur le sofa, tandis que Win l’ourse coloriait. Dehors, Ellie l’éléphant se balançait dans le hamac tout en s’arrosant légèrement d’eau avec sa trompe. Bonfire Jr. le cheval sommeillait, agitant sa queue pour éloigner les mouches. Siffleur le pigeon grignotait à la mangeoire d’oiseaux.

J’ai lu un livre sur les jardins de la Victoire. J’ai appris que pendant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale, une grande partie des produits de la ferme était envoyée aux soldats outre-mer. Pour aider à nourrir leurs familles, beaucoup de gens ont planté des jardins potagers sur leurs propres terrains et dans leurs boites à fleurs.

C’est ce qui m’a donné une idée… « Hé! Les amis! Qu’est-ce que vous diriez de planter un jardin du Souvenir pour rendre hommage à ceux qui ont servi pendant les guerres? Je sais que le myosotis est une fleur commémorative bien connue à Terre-Neuve-et-Labrador, ma province natale. Cette fleur est aussi appelée ne m’oublie pas »!

« Fantastique! N’oublions pas les coquelicots, hennit Bonfire Jr. Tous les gens en portent un en novembre. »

« Je veux aider moi aussi! roucoule Siffleur. Nous devrions planter des tulipes. »

Simone nous rejoint. « Bonne idée! Vous rappelez-vous du nom de la fleur que nous avons vue sur le monument commémoratif de la guerre de Corée lors de notre visite à Ottawa l’an dernier? Je crois que c’était une fleur spéciale. »

Ellie s’approcha lourdement : « Pourquoi pas des couronnes? dit-elle. Anciennement, elles étaient faites de feuilles de laurier. Peut-être que nous pourrions planter des arbustes qui ont des feuilles comme celles du laurier? »

« Je vais donner un coup de patte, dit Win, mais j’ai besoin de mon chapeau et de mon voile parce que j’ai peur des abeilles. Et si on plantait un érable en souvenir de ceux qui ont servi dans les Forces canadiennes? »

« Au travail! », nous nous sommes exclamés, avec pelles et râteaux brandis dans les airs.

Siffleur est parti à la jardinerie pour y acheter des graines, des bulbes et de jeunes arbres. Nous nous sommes occupés à préparer le sol, creusant et décidant de la forme à donner au jardin. Ellie, avec sa trompe, s’est portée volontaire comme arroseuse officielle! Nous devrons travailler fort, mais ce sera notre façon de commémorer les Canadiens qui ont aidé les gens d’autres pays en temps de guerre et pour se rappeler l’importance de la paix.

Pourquoi ne pas créer, toi aussi, un jardin commémoratif à ton école? Plus il poussera, mieux tu te souviendras!

La fleur rouge du souvenir
Date de modification :