Mémorial virtuel de guerre du Canada

Harold Adair

En mémoire

Soldat Harold Adair

8 août 1918

Service militaire


Numéro matricule :

835524

Âge :

21

Force :

Armée

Unité :

Canadian Infantry (Central Ontario Regiment)

Division :

20th Bn.

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 6 septembre 1896

Inscription commémorative sur la page 357 du Livre du Souvenir de la Première Guerre mondiale. Commander une copie de cette page.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :

MÉMORIAL DE VIMY
Pas de Calais France

Information sur la sépulture :

N/A

Emplacement :

L'hommage le plus impressionnant que le Canada a rendu à ceux de ses citoyens qui ont combattu et donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale, a trouvé son expression concrète dans le Monument Commémoratif du Canada à Vimy, qui surplombe majestueusement la plaine de Douai du sommet de la crête de Vimy, à environ huit kilomètres au nord-est d'Arras. Le Monument représente un hommage à tous ceux qui ont combattu pour leur pays durant ces quatre années de guerre et, en particulier, à ceux qui ont donné leur vie. Sur le socle du Monument, sont gravés dans la pierre, en français et en anglais, les mots suivants :

À LA VAILLANCE DE SES FILS PENDANT LA GRANDE GUERRE, ET EN MÉMOIRE DE SES SOIXANTE MILLE MORTS, LE PEUPLE CANADIEN A ÉLEVÉ CE MONUMENT
Sur les parois du Mémorial sont inscrits les noms de plus de 11 000 soldats canadiens «manquant à l'appel et présumés morts» en France. Le terrain du parc de ce champ de bataille, d'une superficie de 91,18 hectares, «est un don de la nation française au peuple canadien», comme l'indique une plaque à l'entrée du Mémorial. La construction de cet ouvrage gigantesque commença en 1925; onze ans plus tard, le 26 juillet 1936, le roi Édouard VIII dévoilait le Mémorial de Vimy. Le parc qui entoure le Mémorial est l'oeuvre d'experts en horticulture. Une multitude d'arbres et d'arbustes du Canada y ont été plantés pour rappeler les forêts et les bois canadiens. Autour du Mémorial, au-delà des coteaux verdoyants qui y mènent, s'étendent des parcs boisés. À la vue des tranchées et des tunnels parfaitement restaurés, le visiteur peut imaginer l'énorme tâche que le Corps canadien dut accomplir ce matin historique, il y a bien des années. Le 3 avril 2003, le gouvernement du Canada a désigné le 9 avril de chaque année comme étant la journée nationale du souvenir de la bataille de la crête de Vimy.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Inscription
  • Mémorial de Vimy
  •  – La communauté de Gananoque est située sur la rive du fleuve Saint-Laurent au coeur des Milles-Îles en Ontario. Elle se classe parmi les centaines de communautés canadiennes qui ont construit des mémoriaux de guerre afin de rendre hommage aux plus de 100 000 hommes et femmes ayant perdu la vie durant les deux guerres mondiales. Plus de mille originaires de Gananoque et des environs ont servi dans la marine, dans l'armée ou dans la force aérienne; 83 d'entre eux ont perdu la vie au Canada ou sur les champs de bataille en Europe, y compris un soldat âgé de 15 ans, un père de dix enfants, quatre groupes de frères et un récipiendaire de la Croix de Victoria.

Aujourd'hui, bien que le cénotaphe communautaire liste les noms de ceux et celles qui ont perdu la vie, il n'y a que peu de citoyens qui connaissent les histoires de leurs familles et les circonstances de leurs décès. Geraldine Chase, qui réside à Gananoque, et Bill Beswetherick, qui réside à Kingston, estimaient qu'il était nécessaire de recueillir cette information et de perpétuer le souvenir des sacrifices consentis par les résidents de la communauté durant les guerres.

Le livre intitulé Gananoque Remembers rend hommage à ceux et celles qui ont donné leur vie pour protéger notre liberté.
Aujourd'hui, bien que le cénotaphe communautaire liste les noms de ceux et celles qui ont perdu la vie, il n'y a que peu de citoyens qui connaissent les histoire de leurs familles et les circonstances de leurs décès. Geraldine Chase, qui réside à Gananoque, et Bill Beswetherick, qui réside à Kingston, estimaient qu'il était nécessaire de recueillir cette information et de perpétuer le souvenir des sacrifices consentis par les résidents de la communauté durant les guerres.

Le livre intitulé Gananoque Remembers rend hommage à ceux et celles qui ont donné leur vie pour protéger notre liberté.
  • Page Commémoratif – Cet hommage rendu à George H. Adair figure sur la page 94 du livret «Gananoque Remembers », publié le 31 janvier 2005.
  • Photo de son frère – Reg Adair, frère de Harold, est à droite.  Gerald Hudson est à gauche.
  • Feuille d'engagement (page 1) – Feuille d'engagement pour Harold Adair.
  • Feuille d'engagement (page 2) – page 2 feuille d'engagement pour Harold Adair.
  • Feuille d'engagement
  • Feuille d'engagement
  • Inscription
  • Photo de Harold Adair
  • Mémorial

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à vac.cvwm-mvgc.acc@canada.ca ou appelez-nous.

Date de modification :