Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémorial virtuel de guerre du Canada

Reginald Donald Barker

En mémoire

Lieutenant Reginald Donald Barker

8 juin 1944

Service militaire


Âge :

36

Force :

Armée

Unité :

Artillerie royale canadienne

Renseignements additionnels


Fils de George W. et Eva Barker, de Toronto, Ontario. B.A. (Queen's University, Kingston).

Inscription commémorative sur la page 243 du Livre du Souvenir de la Seconde Guerre mondiale. Commander une copie de cette page.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :
Information sur la sépulture :

XIII. F. 16.

Emplacement :

Le cimetière militaire canadien de Bény-sur-Mer est à environ 1 km à l'est du village de Reviers, sur la route de Creully-Tailleville-Ouistreham (D35). Reviers est un village et une commune du Calvados, à 15 km au nord-est de Caen, à 18 km à l'est de Bayeux et à 3,5 km au sud de Courseulles, un village sur la Manche. Le village de Bény-sur-Mer se trouve à environ 2 km au sud-est du cimetière. L'autocar entre Caen et Arromanches (via Reviers et Ver-sur-Mer) passe devant le cimetière. C'est un peu au nord, sur la côte, qu'est débarquée la 3e Division du Canada le 6 juin 1944 et que 335 officiers et soldats ont été tués au combat ou sont morts de leurs blessures. Dans ce cimetière reposent les Canadiens qui ont péri lors du débarquement en Normandie et au cours des premières étapes de la campagne qui a suivi. Les Canadiens qui sont morts vers la fin des combats en Normandie sont inhumés au cimetière militaire canadien de Bretteville-sur-Laize. Le cimetière militaire canadien de Bény-sur-Mer compte 2048 sépultures, ainsi qu'un monument spécial érigé à la mémoire d'un soldat du Corps canadien d'infanterie dont on sait qu'il a été inhumé ici, mais dont la tombe n'a jamais pu être trouvée.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Pierre tombale  – Cecil Pittman a voyagé avec The Royal Winnipeg Rifles Association dans le cadre de sa visite aux plages de Normandie (Juno Beach) pour commémorer le 40e anniversaire du jour J en 1984. Il a également participé au pèlerinage de The Royal Winnipeg Rifles en 1989 (l'année du dévoilement du monument commémoratif au petit village d'Audrieu) et à la tournée du 50e anniversaire de The Royal Winnipeg Rifles en 1994. Il a également assisté aux cérémonies de dévoilement du monument commémroatif de Juno Beach en Normandie, France, en juin 2003.

M. Pittman a effectué des recherches en se servant de plusieurs sources, y compris des Archives nationales, des histoires mlitaires, des témoignages d¿anciens combattants et de tout autre document qu'il a pu trouver. En 2002, il a soumis 104 histoires au Programme des noms géographiques du Manitoba. Des lacs, des rivières, des îles et autres sites sont nommés en hommage aux soldats manitobains qui ont perdu la vie durant la Deuxième Guerre mondiale et la guerre de Corée. Les photos de plusieurs soldats, tirées de sa collection, accompagnent ces histoires dans la publication de la section chargée des cartes, intitulée "A Place of Honour". 

(Notes tirées de la collection de photographies de Cecil Pittman)
  • Lettre – Ce message de la part du QGMC explique comment cet officier a été tué. Cet officier et trente autres prisonniers de guerre canadiens ont été assassinés le 8 juin 1944 par les troupes allemandes SS du Général Kurt Meyer. Au total, quelque 130 Canadiens ont perdu la vie de cette façon. Voir les noms des autres soldats retrouvés dans la fosse commune qui figurent sur la liste des pertes. Trois soldats sont parvenus à s'échapper et ont pu signaler l'incident aux autorités.
  • Document – Liste des militaires dont le corps a été retrouvé dans la fosse commune située en Normandie, après que des troupes allemandes SS les eurent assassinés le 8 juin 1944 (voir l'autre document).
  • Lettre – Lettre envoyée aux aumôniers de district au Canada, afin de les aider à avertir les familles des victimes que les procès publics des meurtriers étaient sur le point de commencer. La plupart des familles n'étaient pas au courant que leurs êtres chers avaient été assassinés et non « tués au combat ».
  • coupure de presse
  • Cimetière de Guerre Canadien de Bény-Sur-Mer
  • Photo de Reginald Donald Barker – Soumis par Operation picture me.
  • Coupure de presse – Soumis par Operation picture me.
  • Coupure de presse – Soumis par Operation picture me.

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à vac.cvwm-mvgc.acc@canada.ca ou appelez-nous.

Date de modification :