Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémorial virtuel de guerre du Canada

Jean Joseph Anthony Sioux

En mémoire

Soldat Jean Joseph Anthony Sioux

16 novembre 1942
Sham Shui Po Camp Hospital, Hong Kong

Service militaire


Numéro matricule :

H/41699

Âge :

23

Force :

Armée

Unité :

Winnipeg Grenadiers, R.C.I.C.

Mention(s) élogieuse(s) :

Étoile 1939-1945, médaille du Pacifique, médaille de Guerre 1939-1945, Médaille canadienne du volontaire avec barrette.

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 9 avril 1919
St. Laurent, Manitoba

Enrôlement :

le 23 mai 1941
Winnipeg, Manitoba

Métis sioux, il est né sous le nom de Joseph Jean Antonin Sioux. Fils de Napoléon Sioux et Virginie Ducharme de St. Laurent, Manitoba.

Enrôlé du 22 novembre 1940 au 21 décembre 1941 au Winnipeg Light Infantry – NPAM – matricule H-500839, puis au 17 Quots du Royal Winnipeg Rifles à Winnipeg, matricule H-41699, pour servir au Manitoba et en Ontario avant d’être muté le 21 octobre 1941 au 1er Bataillon du Winnipeg Grenadiers pour combattre à Hong Kong avec la Force C. Il comptait 543 jours de service, dont 385 outremer.

Afin de commémorer son sacrifice, le gouvernement du Manitoba a nommé Sioux Lake situé au sud-est du lac Tadoule en son honneur en 1975.

Inscription commémorative sur la page 114 du Livre du Souvenir de la Seconde Guerre mondiale. Commander une copie de cette page. Télécharger une copie haute résolution.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :

CIMETIÈRE DE GUERRE DE SAI WAN
Victoria, Hong Kong

Information sur la sépulture :

VIII. F. 1.

Emplacement :

Le cimetière de guerre de Sai Wan se trouve au nord-est de l'Île de Hong Kong, dans la région de Chai Wan, à 11 kilomètres du centre de Victoria, la capitale de Hong Kong. À l'entrée du cimetière, sur la route de Cape Collinson, s'élève un monument commémoratif en l'honneur des victimes décédées à Hong Kong qui n'ont pas de sépultures connues. À partir de là, le cimetière descend en pente vers la mer., et à l'origine, la vue sur le continent était magnifique. Il est plus facile d'atteindre le cimetière en empruntant la ligne de chemin de fer publique (MTR) de Hong Kong jusqu'au Terminus de Chai Wan. À partir du terminus, vous pouvez marcher jusqu'au cimetière en suivant la route de Chai Wan qui mène au carrefour giratoire. Là, tournez à l'ouest sur la route de Wan Tsui, puis tournez au sud-est et gravissez la route de Lin Shing pour atteindre la route de Cape Collinson. Le panneau annonçant la direction de la route CWCG est accroché à un mur qui longe la rue de Lin Shing. La région de Cape Collinson comprend plusieurs cimetières. En escaladant cette route étroite à voie unique (Cape Collinson), vous pourrez apercevoir le cimetière catholique situé sur le versant de la colline, du côté gauche de la route, ainsi que le cimetière militaire de Hong Kong situé du côté droit. Le cimetière de guerre de Sai Wan se trouve à mi-chemin environ en montant la route de Cape Collinson, face aux cimetières musulman et bouddhiste. Vous pouvez également prendre un taxi à partir du terminus de Chai Wan et suivre la même route. Ou, encore, vous pouvez monter à bord d'un petit autobus public qui prend la route No. 16M en partant du terminus de Chain Wan (MTR) et qui se rend à Stanley où il y a un autre cimetière militaire CWCG, le cimetière militaire de Stanley. En se rendant à Stanley, le petit autobus passe également devant le cimetière de guerre de Sai Wan. Il y arrêtera également, mais seulement si vous le demandez.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Pierre Tombale
  • Photo de Jean Joseph Anthony Sioux

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel ou appelez-nous.

Date de modification :