Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémorial virtuel de guerre du Canada

John Gillespie Magee

En mémoire

Sous-lieutenant d'aviation John Gillespie Magee

11 décembre 1941

Service militaire


Numéro matricule :

J/5823

Âge :

19

Force :

Aviation militaire

Unité :

Royal Canadian Air Force

Division :

#412 Falcon Squadron (Promtus Ad Vindictum)

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 9 juin 1922
Shanghai, Chine

Fils du Révérend John Magee et de Faith Backhouse Magee, de Washington, D.C., États-Unis. John fréquenta d'abord l'American School à Nanking, de 1929 à 1931. En 1931, il a déménagé avec sa mère en Angleterre où il étudia d'abord à St. Clare, près de Walmer, dans le Kent (1931-1935) et ensuite à la Rugby School (1935-1939), remportant le prix de poésie de l'école en 1938. En 1939, il retourne aux États-Unis pour habiter avec sa tante à Pittsburgh et étudia à Avon Old Farm School à Avon, au Connecticut. Il se mérita une bourse d'études en juillet 1940 à l'université de Yale, où son père était aumônier, mais choisit de ne pas s'inscrire, préférant s'enrôler dans l'Aviation royale canadienne (ARC).

En octobre 1940, à l'âge de 18 ans, John Magee Jr. s'enrôle donc avec l'ARC au Canada. Après son entraînement de vol, il retourne en Angleterre avec le rang de sous-lieutenant d'aviation breveté. Au cours de son entraînement avec l'avion Spitfire, on lui assigna la tâche de mener une envolée à haute altitude, « dans la stratosphère ». Après avoir atterri, il retourna à ses quartiers et écrivit son fameux sonnet High Flight sur le revers d'une lettre qu'il avait écrite à sa mère.

Voici une adaptation du poème High Flight, par Jean Pariseau (1924-2006), qui servit dans l'aviation avec les Forces armées canadiennes et qui fut historien militaire à la Défense nationale.

Haute voltige
Oui: j'ai scindé mes liens avec le sol
Et valsé dans les cieux avec les fées;
J'ai fait des soubresauts lorsqu'en plein vol
J'ai taquiné les nues rose-argentées.
Sous le soleil j'ai vu la voûte immense,
Senti le vent effleurer mes sourcils,
Quand tout-à-coup j'entendis le silence:
J'avais vaincu ma peur du grand défi
Toujours plus haut, dans le ciel azuré,
Là où les aigles ne sauraient planer,
Moi, j'ai pourtant voulu outrepasser
Les bornes du bonheur. Et tendrement
J'osai, au tout sommet du firmament
Toucher le front du Dieu omnipuissant.

Inscription commémorative sur la page 37 du Livre du Souvenir de la Seconde Guerre mondiale. Commander une copie de cette page.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :

CIMETIÈRE DE L'ÉGLISE DE SCOPWICK
Lincolnshire Royaume-Uni

Information sur la sépulture :

Row 3. Grave 33.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Poésie
  • Document
  • Document
  • Biographie
  • Biographie
  • Biographie
  • Photo de JOHN GILLESPIE MAGEE
  • Photo de JOHN GILLESPIE MAGEE
  • Biographie
  • Photo de John Gillespie Magee 1
  • Photo de John Gillespie Magee 2
  • Photo de John Gillespie Magee 3
  • Coupure de presse
  • Coupure de presse
  • Insigne de station – John Gillespie Magee Jr n'était qu'un des nombreux membres des Forces canadiennes ayant servi à Digby.
Le premier des escadrons canadiens, l'escadron no 402, est arrivé ici en décembre 1940, marquant ainsi le début d'un partenariat entre la Royal Air Force et l'Aviation royale du Canada qui dure depuis ce temps. La station est devenue le RCAF Digby en septembre 1942 et l'est demeurée jusqu'à la fin de la guerre (d'où l'inclusion d'une feuille d'érable dans l'insigne de notre station). Pas moins de 13 escadrons de l'ARC manoeuvrent à partir de Digby et de ses stations-satellites, faisant voler leurs avions de chasse jour et nuit.
  • Cimetière de L'église de Scopwick
  • Pierre tombale

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel à vac.cvwm-mvgc.acc@canada.ca ou appelez-nous.

Date de modification :