Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémorial virtuel de guerre du Canada

Roy Fredrick Schimmens

En mémoire

Sous-officier breveté de 2e classe Roy Fredrick Schimmens

10 avril 1944

Service militaire


Numéro matricule :

R/125729

Âge :

26

Force :

Aviation militaire

Unité :

Royal Canadian Air Force

Renseignements additionnels


Fils de Christie et Katherine Schimmens, de Pembroke, Ontario.

Inscription commémorative sur la page 437 du Livre du Souvenir de la Seconde Guerre mondiale. Commander une copie de cette page. Télécharger une copie haute résolution.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :

MÉMORIAL DE RUNNYMEDE
Surrey, Royaume-Uni

Information sur la sépulture :

Panel 254. .

Emplacement :

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, plus de cent seize mille hommes et femmes des forces aériennes du Commonwealth britannique sont morts au champ d'honneur. Plus de dix-sept mille d'entre eux étaient membres de l'Aviation royale canadienne ou des Canadiens qui servaient dans la Royal Air Force. Presque un tiers des morts n'ont pas de sépulture connue. De ce total, vingt mille quatre cent cinquante sont commémorés par nom au Mémorial de Runnymede situé à Englefield Green, près d'Egham, à trente-deux kilomètres à l'ouest de Londres. L'architecture du Mémorial de Runnymede est originale et impressionnante. La pierre du Souvenir repose au centre d'un cloître qui domine une tour carrée perchée sur le sommet de la colline de Cooper qui surplombe la Tamise. Les allées du cloître aboutissent à deux observatoires, l'un donnant sur Windsor, l'autre sur l'aéroport de Londres à Heathrow. Les trois mille cinquante aviateurs canadiens tués au combat sont parmi ceux dont les noms sont gravés sur les revers de pierre des fenêtres étroites des allées cloîtrées et des observatoires. Au-dessus de l'entrée à trois arches qui conduit au cloître, trône un aigle de pierre surmonté de la devise de la Royal Air Force «Per Ardua ad Astra». De chaque côté, figure une inscription en anglais dont voici la traduction :
« CE CLOÎTRE HONORE LES NOMS DE 20 000 AVIATEURS SANS SÉPULTURE CONNUE QUI SONT MORTS POUR LA LIBERTÉ LORS DES OPÉRATIONS AÉRIENNES AU-DESSUS DES ÎLES BRITANNIQUES, ET DES TERRES ET MERS DU NORD ET DE L'OUEST DE L'EUROPE. » Dans la tour se trouve un sanctuaire voûté, paisible et propice à la méditation. On peut y lire, orné d'enluminures, un extrait d'un poème anglais de Paul H. Scott.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images

  • Coupure de presse – Commémorés dans les pages du Ottawa Journal. Soumis dans le cadre du projet: Operation Picture Me
  • Mémorial – Le sous-officier breveté de 2e classe Roy Fredrick Schimmens est aussi commémoré sur le Mémorial du Royal Air Force Bomber Command à Nanton, Alberta ... Photo gracieuseté de Marg Liessens
  • Mémorial – Le sous-officier breveté de 2e classe Roy Fredrick Schimmens est aussi commémoré sur le Mémorial du Royal Air Force Bomber Command à Nanton, Alberta ... Photo gracieuseté de Marg Liessens
  • Mémorial – Les commentaires du Père J.P. Lardie gravés sur le Mémorial du Royal Air Force Bomber Command à Nanton, Alberta ... Photo gracieuseté de Marg Liessens
  • Photo de ROY FREDRICK SCHIMMENS – Soumis dans le cadre du projet : Operation Picture Me
  • Photo de Roy Schimmens – Photo du sous-officier breveté de 2e classe Roy Fredrick Schimmens, gracieuseté de sa sœur, Doris Turner, Gananoque, Ontario.

Il fut tué le 10 avril 1944, alors qu’il complétait son entraînement à l’Unité opérationnel d’entraînement de Honeybourne, Worcestershire.  L’équipage était à bord de l’avion Whitley Z-1963 en train de faire un exercice d’entraînement nocturne dans un champs, et ils n’en revinrent pas.

Les membres de l’équipage canadiens étaient:

Sgt. (Pilote) Frederick C. Smith, 26 ans, de Toronto
Sgt. (Navigateur) Thos. W. Mechefske, de Guelph.
Sergent de section (Mitrailleur aérien)  Robt. F. Reaume, 20 ans, de Windsor
Lieutenant d’aviation (BA) Geo. J. Palsen, 19 ans, d’Ottawa
Leurs noms sont commémorés sur le Mémorial de Runnymede.
  • Photo de groupe – Photo du sous-officier breveté de 2e classe Roy Fredrick Schimmens (en bas à gauche) et des membres de l'équipage non identifiés.
Gracieuseté de sa soeur, Doris Turner, Gananoque, Ontario.
  • Coupure de presse – Tiré du Petawawa Post
Photo de la page 2
  • Coupure de presse – Tiré du Petawawa Post
Coupure page 1
  • Coupure de presse – Ceci est l’histoire d’une bague qui fut présentée à ceux qui ont servis venant de Petawawa, Ontario. Un jour, en 1968, elle fut trouvée par Doris Buckman, dans le sable d’une plage à Cobourg, Ontario. Le mari de Mme Buckman, Ernie, était dans l’armée et c’est 50 ans plus tard qu’il découvre la bague dans une boite de sa maison à Shilo, Manitoba. Il l’envoya à sa fille à Petawawa et la recherche de son propriétaire commença. 

Éventuellement, la bague fut donnée à la sœur de Roy, Doris Turner, qui vit maintenant à Gananoque, Ontario. L’histoire fut raconté par The Gananoque Reporter le 9 avril 1997. Son frère c’est marié et lui et sa femme, Doris, eurent une fille, Kay, avant qu’il parte à l’étranger. Elle n’avait que deux ans lorsque son père fut tué et donc, elle ne l’a jamais connu.  En 1998, Mme Turner donna sa bague à sa fille, maintenant connue sous le nom de Kay McLeod de Calgary, Alberta.

(C’est une coïncidence que la sœur de Roy, sa femme et la femme qui a retrouvé la bague sont nommés Doris.)

La coupure de presse et l’histoire sont la gracieuseté de Doris Schimmens Turner.
  • Mémorial – Inscription - Mémorial de Runnymede - Avril 2017 ... Photo gracieuseté de Marg Liessens

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel ou appelez-nous.

Date de modification :