Avril 1917

La tactique

La prise de la crête de Vimy fut une grande réalisation militaire – les Canadiens avaient réussi là où d'autres avaient échoué. La victoire n'aurait pu être acquise, sans le courage et les sacrifices de ceux qui se sont battus et qui ont péri là-bas. De nouvelles tactiques de combat et des préparatifs appropriés ont aussi contribué à cette victoire.

La tactique
No Man's Land

Ce qui attend nos fils si jeunes — Ramper dans un carré de sable souillé de sang. Former une ligne qui ronge, pouce par pouce, une bande de terre dévastée, mais si convoitée.

No Man's Land
Captures et contrecoup

La crête de Vimy était conquise, mais la bataille continuait.

Captures et contrecoup
Premiers monuments

La crête de Vimy était un mémorial bien avant que ne soit érigé le monument actuel.

Premiers monuments
Avant et après

Après des années de combat dans la région et suite à l'assaut final du 9 avril 1917, la nature autour de la crête de Vimy n'était que champ de boue, de cadavres et de trous d'obus où plus aucune végétation n'existait, à l'exception de quelques arbres morts. Mais il n'y a pas que la campagne et les hommes qui ont souffert. Les villes, villages et fermes environnants ont aussi subi un dur coup. Pour plusieurs, tout était à recommencer.

Avant et après
Date de modification :