Les tranchées

Première Guerre mondiale

Transcription

Vivre dans les tranchées

Des soldats sur une plaine.

Des soldats pelletant de la neige hors d'une tranchée.

Les tranchées de la Première Guerre mondiale

Des soldats transportent du matériel dans une tranchée.

Petit groupe de soldats qui placent une échelle de bois sur la paroi d'une tranchée.

n’étaient pas aussi meurtrières qu’on nous l’a laissé entendre. Pendant toute la guerre, pas plus d’un décès sur neuf ou dix

Quelques soldats se déplacent près d'une tranchée.

Deux soldats en discussion fumant la cigarette.

était attribuable à la vie de tranchée.

Deux soldats jouant à un jeu de table.

La plupart des hommes étaient blessés ou tués en passant à l’assaut,

Deux soldats aident un blessé à se déplacer.

Soldats sortant de la tranchée avec leur fusil.

ou durant les patrouilles.

Trois soldats déplacent un blessé et le déposent au sol.

Cela ne signifie aucunement que les tranchées

Groupe de soldats serrés dans une tranchée.

étaient un lieu agréable, au contraire.

Canon faisant feu.

Tranchée et champ dans la fumée.

Deux soldats tirant à la mitraillette.

"Le bruit était terrifiant, c’était irréel.

Gros nusage de fumée.

Soldats dans une tranchée, baïonnette au bout de leur fusil.

Groupe de soldats à l'oeuvre avec un gros canon faisant feu.

Nos pièces d’artillerie lourde et légère, les mortiers de tranchée,

Soldats à l'étroit dans une tranchée recouverte d'un toit.

les mortiers Stokes et les mitrailleuses formaient un couvert

Soldats opérant un canon.

Feu jaillissant au bout de la mitraillette.

métallique hurlant au-dessus de nos têtes."

Fumée au loin sur le champ de bataille.

Caporal Charlie Ross Francis 90e Bataillon d’infanterie du Canada

Des obus ennemis criblaient les tranchées presque tous les jours.

Fumée dans le ciel.

Explosion dans un champ, projection de débris sur des barbelés.

"Vers midi, des obus sont venus vers nous.

Soldat donnant des soins à un blessé dans une tranchée.

Un de nos soldats a été démembré, un autre blessé,

Deux soldats qui semblent blessés marchent dans un champ.

Deux soldats projetés sur le sol de la tranchée avec un nuage de fumée et de poussière.

et deux autres enterrés sous les décombres."

Caporal Charlie Ross Francis 90e Bataillon d’infanterie du Canada

L’exposition aux éléments et le manque de repos

Petit groupe de soldats marchant sur un champ de bataille couvert de neige.

Soldats marchant dans une tranchée avec de la neige recouvrant le sol de part et d'autre.

devenaient un tourment psychologique. "Quatre jours sur la ligne de front,

Groupe de soldats dans une tranchée, le sol du champ de bataille couvert de boue.

sans dormir, n’a rien d’une partie de plaisir.

Des soldats se déplacent dans une tranchée, un fusil à l'épaule.

Je n’hésite plus à prendre ma ration de rhum ces jours-ci. Exposé au stress, au manque de sommeil,

Soldats creusant dans un sol boueux.

au froid et à l’humidité; ça me semble indispensable."

Caporal Charlie Ross Francis 90e Bataillon d’infanterie du Canada

Les antibiotiques n’avaient pas encore été découverts.

Deux groupes de soldats transportant une civière.

Même les blessures mineures pouvaient s’infecter et causer la mort.

Soldat blessé recevant des soins.

Certains allaient même jusqu’à s’infliger des blessures pour sortir de là.

Soldat avec un bandage sur les yeux marchant escorté de deux soldats.

Journal personnel

Les corps des victimes décomposaient à proximité

Plusieurs corps de soldats morts pêle-mêle sur le sol boueux.

jusqu’à en perdre toute identité. "C’est une guerre terrible, non?

Gros plan sur le visage d'un soldat.

Mais on essaie d’en rire un peu, même quand on enterre un cadavre."

Artilleur Bertram Howard Cox 60e Batterie de l’Artillerie canadienne

La dysenterie, le typhus et le choléra étaient monnaie courante.

Corps d'un soldat mort sur le sol.

Les soldats avaient des parasites.

Groupe de soldats au repos faisant leur toilette.

Soldats marchant près d'une tranchée.

"On a droit à un bain toutes les deux semaines.

Soldats déposant des vêtements au sol.

On échange nos sous-vêtements sales pour des supposément propres.

Soldats qui déplacent des petites boites.

Je plains le pauvre gars qui va se retrouver avec les miens

Deux soldats se lavent les mains dans une bassine.

Groupe de soldats qui frottent leurs vêtements.

parce que je suis plein de poux."

Artilleur Bertram Howard Cox 60e Batterie de l’Artillerie canadienne

Le manque d’hygiène causait des infections fongiques dont les pires et les plus connues étaient la bouche des tranchées et le pied des tranchées. "La boue, la saleté, mes pieds et mes bas ne faisaient plus qu’un,

Soldats pelletant de la terre.

je devais utiliser un couteau pour arriver à les enlever."

Quatre soldats se dépacent sur le champ de bataille boueux.

Soldat Harold Saunders

Les tranchées n’étaient donc peut-être pas meurtrières en tant que telles,

Groupe de soldats se déplaçant dans une tranchée.

mais c’était des lieux horribles où la mort et les blessures pouvaient

Tranchée inondée d'eau boueuse.

survenir à tout moment sans qu’on puisse y faire quoi que ce soit.

Deux soldats morts sur le champ de bataille.

"Oh! Combien on appréciera notre liberté

Groupe de soldats marchant, certains saluant en agitant leur casque.

si jamais on arrive à s’en sortir."

Grand groupe de soldats assis, souriants et saluant.

Artilleur Bertram Howard Cox 60e Batterie de l’Artillerie canadienne

Description

Narration sur des images d'archives évoquant la vie dans les tranchées lors de la Première Guerre mondiale.

Catégories
Médium :
Vidéo
Propriétaire :
Anciens Combattants Canada
Date d’enregistrement :
4 novembre 2015
Durée :
2:58

Droit d’auteur ou de reproduction

Continuer à regarder

Date de modification :