Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Mémorial virtuel de guerre du Canada

Alexander Decoteau

En mémoire

Soldat Alexander Decoteau

30 octobre 1917

Service militaire


Numéro matricule :

231462

Âge :

29

Force :

Armée

Unité :

Canadian Infantry (Alberta Regiment)

Division :

49th Battalion

Renseignements additionnels


Né(e) :

le 19 novembre 1887

Enrôlement :

le 24 avril 1916
Edmonton, Alberta

Fils de Peter et Mary Decoteau, de Battleford, Saskatchewan.

Inscription commémorative sur la page 226 du Livre du Souvenir de la Première Guerre mondiale. Commander une copie de cette page. Télécharger une copie haute résolution.

Information sur le lieu d’inhumation


Cimetière :
Information sur la sépulture :

XI. A. 28.

Emplacement :

Le NOUVEAU CIMETIÈRE BRITANNIQUE DE PASSCHENDALE (Passendale) est situé à 10,5 kilomètres au nord-est du centre-ville d'Ypres sur la `S Graventafelstraat, une route reliant St Jan à Passendale. Du centre-ville d'Ypres deux rues donnent accès à la Zonnebeekseweg; la Torhoutstraat part de la place du marché et mène à un petit carrefour giratoire. À ce carrefour, le premier virage à droite se fait sur la Basculestraat. À l'extrémité de la Basculestraat, il y a un carrefour; le virage à gauche donne sur la Zonnebeekseweg. Sept kilomètres plus loin sur la Zonnebeekseweg, dans le village de Zonnebeke, un virage à gauche donne sur la Langemarkstraat (dont le nom change plus loin à Zonnebekestraat). À 2 kilomètres sur cette route et au-delà du cimetière de Dochy Farm, un virage à droite donne sur la 'S Graventafelstraat. À 4 km du virage et au-delà du monument commémoratif de la Nouvelle-Zélande se trouve le NOUVEAU CIMETIÈRE BRITANNIQUE DE PASSCHENDALE sur le côté gauche de la 'S Graventafelstraat.

Les renseignements suivants sont gracieusement fournis par la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. (site disponible en anglais seulement)

Collection numérique

Envoyez-nous vos images
  • Registres de circonstances du décès
  • Pierre tombale – 1 mai 2019, CEFRG (Groupe de recherche pour le corps expéditionnaire Canadien) cefrg.ca
  • Pierre tombale – 21 avril 2015, CEFRG (Groupe de recherche pour le corps expéditionnaire Canadien)  cefrg.ca
  • Photo de Alexander Decoteau – Quand Alex Decoteau s'est enrôlé dans le service de la police d'Edmonton, en 1911, il est devenu le premier policier autochtone au Canada. Bien qu'il allait être un jour promu au grade de sergent, et qu'il fut le premier patrouilleur à motocyclette au pays, on se souvient probablement moins de la carrière de Decoteau dans les forces de l'ordre que de ses prouesses athlétiques. Decoteau était un coureur de fond qui remportait les compétitions locales [Edmonton] avec une telle régularité que certains organisateurs ont cru plus simple de lui attribuer leurs trophées en permanence. Il était champion provincial du demi-mille, du mille, du deux milles, du trois milles, du cinq milles et du dix milles; il est même arrivé qu'il remporte les quatre épreuves le même jour. Aux Olympiques de 1912, à Stockholm, Decoteau était le seul Albertain à faire partie de l'équipe des athlètes canadiens. En avril 1916, Alex Decoteau s'est enrôlé dans l'armée canadienne. Dix-huit mois plus tard, il était tué au combat à Passchendaele. Il n'avait pas encore trente ans. En 1967, Alex Decoteau a été intronisé au Temple de la renommée des sports d'Edmonton.
Jo-Anne Christensen et Dennis Shappka. An Edmonton Album: Glimpses of the Way We Were. Toronto : Hounslow Press, 1999, p. 54
  • 2e photo de Alexander Decoteau – Alexander Decoteau portant son chandail du Shamrock Athletic Club (v. 1912)
  • Feuille d'engagement
  • Coupure de presse
  • Pierre Tombale – photo fournie gracieusement par Wilf Schofield.
  • Pierre Tombale
  • Entree
  • Cimetière
  • Essai (Page 1)
  • Essai (Page 2)
  • Présentation devant la pierre tombale le 10 avril 2017
  • Présentation devant la pierre tombale le 12 novembre 2017 – Teghan Angulalik pendant une présentation devant la tombe de Alex Decoteau, lors d'une cérémonie commémorative le 12 novembre 2017.

En apprendre plus sur le Mémorial virtuel de guerre du Canada

Pour en savoir plus, visitez notre page d’aide. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant les renseignements contenus dans ce répertoire, envoyez-nous un courriel ou appelez-nous.

Date de modification :