Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Monument commémoratif de guerre du Canada

Le Monument commémoratif de guerre du Canada, aussi appelé « La Réponse », est un cénotaphe qui symbolise le sacrifice de tous les membres des Forces armées canadiennes qui ont servi, servent et serviront le Canada en temps de guerre pour sauvegarder la paix et la liberté.

Rue Wellington, Ottawa (Ontario)

Partager :

Page principale des guerres et des conflits

Information pour les visiteurs

30, rue Wellington, Ottawa, ON K1P 5A4

Le Monument commémoratif de guerre du Canada est toujours ouvert au public gratuitement.

Le Monument commémoratif de guerre du Canada est ouvert 24 heures par jour.


Information de la base de données

Ville/Province : Ottawa, ON

Numéro du monument : 35059-054

Type : Statues de bronze avec base de granite et béton et plaque

Adresse : 100, rue Elgin

Lieu : Parc Confederation, directement en face de l`hotel Lord Elgin, près de l’avenue Laurier

Coordonnées GPS : Lat: 45.421678 Long: -75.692961

Consulter la base de données des monuments commémoratifs canadiens

Inspiration

Après la Première Guerre mondiale de 1914-1918, il se manifesta, au Canada, un fort mouvement d'opinion pour la construction d'un monument à ceux qui avaient servi leur pays durant ce conflit.

Concours à l'échelle mondiale

En 1925, un concours eut lieu à l'échelle mondiale afin d'obtenir des esquisses du monument commémoratif de guerre à construire dans la capitale du Canada. Ce monument national devait exprimer les sentiments de tout le peuple canadien envers ceux et celles qui avaient pris part à la Grande Guerre et perdu la vie au service de l'humanité. Les règlements du concours stipulaient également que le gouvernement tenait à perpétuer l'image de l'héroïsme, de l'abnégation, de toute la noblesse et la grandeur d'âme manifestées par ceux qui sont morts durant la Grande Guerre, et enfin des services rendus par ces hommes et ces femmes qui étaient allés outre-mer.

Le concours était ouvert aux architectes, sculpteurs et artistes qui résidaient dans l'Empire britannique, ou aux sujets britanniques de naissance, mais qui résidaient ailleurs, ainsi qu'aux sujets des pays alliés. On reçut 127 esquisses en tout, dont 66 en provenance du Canada, 24 de l'Angleterre, 21 de la France, sept des États-Unis, cinq de la Belgique, deux de l'Italie, un de l'Écosse et un autre de Trinidad. Sept finalistes furent ensuite invités à soumettre une maquette de leur projet.

Esquisse gagnante

En janvier 1926, le jury sélectionna le modèle de monsieur Vernon March, de Farnborough, dans le comté de Kent, en Angleterre. Monsieur March avait choisi comme thème « la réponse généreuse du Canada », illustrée par des personnages en uniforme représentant tous les éléments de l'armée, qui passent sous une arcade de granit. Monsieur March a écrit que le groupe en bronze devait symboliser à perpétuité les gens du Canada qui sont allés outre-mer participer à la Grande Guerre et servir comme souvenir aux générations futures. Il ne fut pas question de glorifier la guerre.

Source : Victoria Edwards

Personnages en bronze

Monsieur Vernon March fut secondé par ses six frères et sa sœur, qui prirent la relève pour achever la réalisation du projet après le décès prématuré du sculpteur en 1930. Ils modelèrent d'abord les personnages pleine grandeur avec de la glaise qu'ils moulèrent ensuite dans le plâtre pour enfin couler le bronze dans leur propre fonderie.

Le groupe de personnages fut terminé au mois de juillet 1932; toutefois, il ne fut pas possible de commencer la construction de l'arcade commémorative à Ottawa, car l'emplacement n'était pas encore prêt. En 1933, le groupe de personnages, monté par un piédestal recouvert de plâtre, fut exposé à Hyde Park à Londres durant six mois, puis entreposé au studio des March jusqu'en 1937, et enfin expédié à Ottawa la même année.

Piédestal et arcade en granit

En décembre 1937, la société E.G.M. Cape and Company, entrepreneurs de Montréal, se vit adjuger le contrat de construction du piédestal et de l'arcade en granit. Les travaux commencèrent l'année suivante sous la direction de monsieur Sydney March. Deux de ses frères, Percy et Walter, se joignirent à lui plus tard. Le mercredi 19 octobre 1938, on achevait l'érection du monument sur son emplacement permanent dans la capitale nationale.

Source : Victoria Edwards

Touches de finition

Après l'achèvement du monument, il ne restait plus qu'à terminer l'aménagement du secteur environnant. Monsieur Jacques Greber, qui avait été désigné pour préparer les plans du réaménagement de la ville d'Ottawa, fut retenu à titre d'expert-conseil. Le gouvernement accorda à la société A.W. Robertson Limited, entrepreneurs de Toronto, le contrat relatif à la terrasse, aux allées ainsi qu'au nivellement de l'emplacement où l'on a utilisé sept sortes de granit canadien. Tout était prêt au moment de la visite royale au printemps de 1939.

Inauguration officielle

Le Monument commémoratif de guerre du Canada fut officiellement inauguré par Sa Majesté le roi George VI, le dimanche 21 mai 1939. Dans l'allocution qu'il adressa aux quelque 100 000 témoins de la cérémonie, le roi George VI parla du symbolisme du monument et du sacrifice que ce dernier commémorait :

« Ce monument attestera au monde entier de la gratitude du Canada, car il a été on ne peut mieux conçu à cette fin. On l'a bien dénommé ʻLa Réponseʼ. Il représente, au premier regard, la réponse que donna le Canada, lorsque la paix fut rompue et la liberté menacée, dans les années critiques de la Grande Guerre. Il traduit le zèle avec lequel ce pays s'engagea dans la mêlée. »

Nouvelle inauguration (1982)

Le 29 mai 1982, le monument a été inauguré à nouveau pour inclure les dates de la Seconde Guerre mondiale, 1939-1945, et celles de la guerre de Corée, 1950-1953.

Tombe du Soldat inconnu

En 2000, la Tombe du Soldat inconnu a été installée devant le monument. La Tombe contient les restes d’un soldat canadien inconnu provenant du cimetière Cabaret Rouge situé près de la crête de Vimy, en France.

Source : Patrimoine canadien

Troisième inauguration (2014)

Le 11 novembre 2014, le monument a été inauguré à nouveau pour inclure les dates de la guerre d'Afrique du Sud, 1899-1902, et celles de la mission en Afghanistan, 2001-2014.


Conflits liés à ce mémorial


Ressources d'apprentissage

Page principale des ressources d'apprentissage

PLAN DE LEÇON : 5 À 18 ANS

Les bottines de combat

PLAN DE LEÇON : 5 À 12 ANS

Sortons les craies pour le Souvenir

Date de modification :