Adorables mascottes en peluche

Bien que de nombreux « vrais » animaux aient été des mascottes et des amis précieux pour les militaires canadiens au fil des ans, aujourd’hui ce sont plutôt des animaux en peluche qui jouent ce rôle.

J’ai entendu une belle histoire au sujet d’un navire canadien dont la mascotte était un gentil pingouin en peluche appelé Quincy. Il y a quelques années, un des officiers du NCSM Terra Nova a fait connaître Quincy aux élèves de l’école primaire de Sidney, en Colombie-Britannique, et il a raconté les nombreuses aventures que son petit ami avait connues partout dans le monde. Les enfants ont aussi voulu avoir une mascotte pour l’école et ils ont donc « adopté » Percy le pingouin.

Motivés par ces animaux en peluche, les élèves et les marins ont commencé à correspondre, racontant les récits de leurs copains pingouins. C’était génial! Les hommes et les femmes qui étaient en mer pouvaient ainsi oublier pour un instant les défis de leurs missions à des endroits comme le Moyen-Orient, durant la guerre du Golfe de 1990-1991. Les élèves, quant à eux, se sont faits de nombreux nouveaux amis et ils ont montré à ces braves Canadiens qui servaient dans des contrées éloignées qu’on pensait à eux et qu’on les appréciait. Ce récit fait virevolter de joie mes plumes de pigeon. Je crois que nous devrions tous écrire des lettres à des membres des Forces armées canadiennes afin de leur démontrer que nous pensons également à eux.

Le savais-tu?

Un grand chien Terre-Neuve appelé Sable Chief fut la mascotte du Newfoundland Regiment lors de la Première Guerre mondiale. Il pouvait marcher avec les musiciens militaires et visiter les soldats blessés. Sable Chief pouvait semble-t-il aussi se tenir respectueusement sans bouger pendant que l’hymne de Terre-Neuve était joué. Cet ami poilu savait comment remonter le moral des membres du régiment.

Bonfire Jr. the horse
Date de modification :