Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Sommaire de la recherche / mai 2018

Revenu avant et après la libération des vétérans de la Force régulière : Études sur la vie après le service militaire (2016)

Le revenu peut être un déterminant important de la santé et du taux de satisfaction face à la vie après la libération du service militaire. Pour les vétérans, le revenu est également un facteur de réussite dans la transition de la vie militaire à la vie civile.

Sur quoi porte cette recherche?

Ce rapport examine les tendances des revenus avant et après la libération des vétérans de la Force régulière et de leur famille. L’étude examine également les principales industries dans lesquelles les vétérans travaillent, la continuité de l’emploi, le changement de situation familiale et les différences entre les vétérans de sexe masculin et féminin.  

Comment les chercheurs ont-ils procédé?

Au moyen d’un couplage de données issues de Statistique Canada, les revenus avant impôt de 42 645 vétérans de la Force régulière (libérés entre 1998 et 2014) ont été examinés pour l’année précédant la libération, la moyenne des 3 ans après la libération et jusqu’à 16 ans après la libération. Les revenus comprennent les revenus d’un emploi, les pensions, les investissements et les transferts gouvernementaux tels que l’assurance- emploi.

Qu’ont découvert les chercheurs?

En général, les vétérans ont connu une faible baisse de revenu après avoir quitté l’armée (c.-à-d., après leur libération) et peu d’entre eux ont enregistré un faible revenu. Plus précisément :

  • Le revenu d’après la libération rejoignait le revenu d’avant la libération trois ans après celle-ci et continuait d’augmenter.
  • Les revenus d’emploi étaient la principale source de revenu, suivis des pensions et des transferts du gouvernement.
  • Les vétérans de sexe féminin ont connu une baisse de revenu beaucoup plus importante que les vétérans de sexe masculin et leur revenu après la libération était beaucoup plus faible.
  • Les vétérans libérés pour raisons médicales et ceux qui ont servi moins longtemps ont également connu une baisse de revenu.
  • Le taux de faible revenu atteignait un point culminant durant la première année suivant la libération, avant de redescendre quelques années après la libération.
  • Les taux de faible revenu étaient plus élevés pour les personnes de grade inférieur, qui ont servi pendant une période plus courte et qui ont été libérées involontairement.
  • La grande majorité des vétérans ont travaillé après leur libération. L’employeur le plus important après la libération était la fonction publique.
  • Les vétérans changent fréquemment d’employeur dans les trois premières années suivant leur libération.
  • Les revenus d’emploi étaient plus élevés chez ceux qui travaillaient dans les secteurs de l’exploitation minière, des services publics et des services professionnels, tandis que ceux qui travaillaient dans les secteurs des services d’hébergement et de restauration, du commerce de détail et de l’agriculture affichaient les gains les plus faibles.
  • Les familles dépendaient fortement du revenu du vétéran, avant et après sa libération, et le revenu du conjoint a augmenté après la libération du vétéran.
  • Les vétérans qui ont suivi le Programme de réadaptation d’ACC ont récupéré assez rapidement leur revenu avant leur libération et l’ont finalement dépassé, mais leurs revenus d’emploi sont restés faibles.
  • Le remplacement des revenus du marché du travail était beaucoup plus faible pour les jeunes vétérans handicapés que pour leurs homologues non blessés.

Source

MacLean, M.B., Van Til, L., Poirier, A. et McKinnon, K. Pre- and Post-Release Income of Regular Force Veterans: Life After Service Studies 2016. Charlottetown (Î.-P.-É.) : Direction de la recherche du ministère des Anciens combattants, rapport technique, 1er mai 2018.

Disponible en anglais seulement : https://cimvhr.ca/vac-reports/data/reports/MacLean-MB-2018-Pre-and-Post-release-Income-LASS-2016.pdf

Date de modification :