Sélection de la langue


Recherche sur veterans.gc.ca

Constatations de l'examen mené par Anciens Combattants Canada auprès des bénéficiaires de l'indemnité d'invalidité

Contastations de l'examen mené par Anciens Combattants Canada auprès des bénéficiaires de l'indemnité d'invalidité
  • Stewart MacIntosh
  • Gestionnaire national de la recherche
  • Direction de la recherche
  • Anciens Combattants Canada
  • Charlottetown (Î.-P.-É.) Canada
  • Jill Sweet
  • Statisticienne
  • Direction de la recherche
  • Anciens Combattants Canada
  • Charlottetown (Î.-P.-É.) Canada

Le 17 juin 2010

Bonne citation de cette publication : Macintosh SK, Sweet J. Constatations de l'examen mené par Anciens Combattants Canada auprès des bénéficiaires de l'indemnité d'invalidité. Document d'information de la Direction de la recherche. 17 juin 2010. 13 p.

Document d'information de la Direction de la recherche

Constatations intéressantes

  1. 65 % (± 3 %) des 1 048 répondants ont déclaré ne pas avoir reçu de conseils financiers relativement à leur paiement forfaitaire (Tableau 1).
  2. 71 % (± 3 %) des répondants ont déclaré avoir placé au moins une partie de leur paiement (Tableau 2).
    • Comme le même nombre de répondants a également indiqué des options de placement dans la catégorie « Autre », ce pourcentage est probablement une sous-estimation.
    • 3 % (± 3 %) des répondants ont déclaré avoir dépensé de l'argent au jeu, en alcool et en stupéfiants à des fins non médicales.
  3. 85 % (± 3 %) des répondants ont déclaré avoir utilisé leur paiement forfaitaire à bon escient (Tableau 3).
    • Les répondants ayant reçu un paiement forfaitaire en raison d'une maladie mentale étaient moins susceptibles de déclarer avoir utilisé la somme perçue à bon escient que ceux ne souffrant pas d'une maladie mentale.
  4. 69 % (± 3 %) des répondants ont déclaré que si le montant de leur paiement forfaitaire était identique à celui qu'ils avaient touché antérieurement, ils préféreraient recevoir leur indemnité sous la forme d'un paiement unique plutôt qu'en plusieurs versements étalés dans le temps (Tableau 4).
    • Les répondants ne recevant pas d'indemnité d'invalidité pour une maladie mentale étaient plus susceptibles de préférer le paiement unique que les autres répondants bénéficiaires d'une indemnité d'invalidité pour maladie mentale.
  5. 77 % (± 3 %) des répondants ont déclaré être informés de l'existence d'autres services dans le cadre de la nouvelle Charte des anciens combattants (Tableau 5).

Contexte

Les médias et certains défenseurs des intérêts des anciens combattants ont exprimé leurs préoccupations relativement au mauvais usage que font les vétérans des indemnités d'invalidité qui leur sont versées par Anciens Combattants Canada. On a également donné à entendre que certains groupes de clients, en particulier les plus jeunes et ceux atteints d'une maladie mentale, pouvaient avoir du mal à gérer les paiements forfaitaires.

En réponse à ces préoccupations et à la demande du ministre, ACC a réalisé un examen des clients bénéficiaires d'une indemnité d'invalidité afin de mieux comprendre la façon dont ces derniers utilisent leurs indemnités.

Le présent rapport présente les constatations tirées des réponses des participants à l'examen, y compris les sous-populations, répartis selon l'âge, le montant de l'indemnité d'invalidité ou selon si le client a reçu une indemnité d'invalidité pour une maladie mentale.

Remerciements

Nous remercions l'Unité des contacts avec la clientèle d'ACC pour les efforts consacrés à la réalisation de l'examen.

Population visée par l'examen

Le nombre total de clients bénéficiaires d'une indemnité d'invalidité d'au moins 5 % au mois d'avril 2010 s'élevait à 9 138. Ce total ne tient pas compte des survivants ni des clients recevant à la fois une indemnité d'invalidité et une pension d'invalidité. Il ne retient pas non plus tous les clients dont la demande d'indemnité d'invalidité a été approuvée au cours des quatre mois précédents, étant donné qu'ils risquent de ne pas avoir reçu leur paiement forfaitaire ou de ne pas avoir décidé de quelle façon ils allaient l'utiliser.

Les vétérans ont été choisis au hasard à partir d'un échantillon stratifié en fonction des critères suivants :

  • Âge : 30 ans et moins; de 31 à 50 ans; 51 ans et plus.
  • Montant du paiement forfaitaire : de 13 à 49 K$; de 50 à 99 K$; et 100 K$ et plus.
  • Indicateur de santé mentale : clients bénéficiaires d'une indemnité d'invalidité pour maladie mentale; clients non bénéficiaires d'une indemnité d'invalidité pour maladie mentale.

On a obtenu un échantillon aléatoire stratifié de 2 040 clients sur le total initial de 9 138. Au total, 1 048 clients ont répondu à l'examen.

Résultats et analyse par question

Q1 – Avez-vous reçu des conseils financiers relativement à votre paiement forfaitaire?

Tableau 1 – Conseils financiers
Population totale Âge Montant du paiement forfaitaire Indicateur de santé mentale
Population totale
%
(I.C. 95 %)
30 ans et moins
%
(I.C. 95 %)
De 31 à 50 ans
%
(I.C. 95 %)
51 ans et plus
%
(I.C. 95 %)
De 13 à 49 K$
%
(I.C. 95 %)
De 50 à 99 K$
%
(I.C. 95 %)
100 K$ et plus
%
(I.C. 95 %)
Oui
%
(I.C. 95 %)
Non
%
(I.C. 95 %)
Oui 35
(32-38)
33
(27-39)
33
(28-38)
38
(34-42)
28
(23-33)
39
(34-44)
43
(38-48)
40
(36-44)
31
(27-35)
Non 65
(62-68)
68
(62-74)
67
(62-72)
62
(58-66)
71
(66-76)
60
(55-65)
57
(52-62)
60
(56-64)
68
(64-72)
Aucune réponse 0
(0-3)
0
(0-6)
0
(0-5)
1
(0-5)
1
(0-6)
1
(0-6)
0
(0-5)
0
(0-4)
1
(0-5)
Taux d'erreur ± 3 ± 6 ± 5 ± 4 ± 5 ± 5 ± 5 ± 4 ± 4

Tous les résultats sont représentés en pourcentages, niveau de confiance de 95 % pour tous les groupes.

Observations

  1. 65 % (± 3 %) des répondants ont déclaré ne pas avoir reçu de conseils financiers relativement à leur paiement forfaitaire.
  2. Sans être significatif au plan statistique, la tendance était que plus le montant des paiements forfaitaires était élevé, plus les répondants étaient susceptibles de déclarer avoir reçu des conseils financiers.

Q2 – Façons de dépenser l'indemnité d'invalidité

On a demandé aux répondants s'ils avaient dépensé une partie de leur paiement forfaitaire selon une série de catégories, en leur demandant d'indiquer : a) s'ils avaient dépensé de l'argent dans une catégorie; b) combien ils avaient dépensé dans cette catégorie.

Tableau 2 – Façons de dépenser
Population totale Âge Montant du paiement forfaitaire Indicateur de santé mentale
Population totale
%
(I.C. 95 %)
30 ans et moins
%
(I.C. 95 %)
De 31 à 50 ans
%
(I.C. 95 %)
51 ans et plus
%
(I.C. 95 %)
De 13 à 49 K$
%
(I.C. 95 %)
De 50 à 99 K$
%
(I.C. 95 %)
100 K$ et plus
%
(I.C. 95 %)
Oui
%
(I.C. 95 %)
Non
%
(I.C. 95 %)
Investissement 71
(68-74)
72
(66-78)
69
(64-74)
72
(68-76)
63
(58-68)
76
(71-81)
79
(74-84)
71
(67-75)
71
(67-75)
Biens durables 45
(42-48)
60
(54-66)
44
(39-49)
40
(36-44)
37
(32-42)
48
(43-53)
57
(52-62)
54
(50-58)
39
(35-43)
Éducation ou santé 24
(21-27)
27
(21-33)
26
(21-31)
21
(17-25)
21
(16-26)
24
(19-29)
30
(25-35)
31
(27-35)
19
(15-23)
Achats de consommation 29
(26-32)
38
(32-44)
26
(21-31)
27
(23-31)
28
(23-33)
25
(20-30)
36
(31-41)
32
(28-36)
27
(23-31)
Jeu, alcool, usage de stupéfiants 3
(0-6)
7
(1-13)
3
(0-8)
2
(0-6)
3
(0-8)
6
(1-11)
1
(0-6)
6
(2-10)
1
(0-5)
Autre 45
(42-48)
51
(45-57)
51
(46-56)
38
(34-42)
47
(42-52)
41
(36-46)
47
(42-52)
55
(51-59)
38
(34-42)
Taux d'erreur ± 3 ± 6 ± 5 ± 4 ± 5 ± 5 ± 5 ± 4 ± 4

Tous les résultats sont représentés en pourcentages, niveau de confiance de 95 % pour tous les groupes.

Observations

  1. 71 % (± 3 %) des répondants ont déclaré avoir placé au moins une partie de leur paiement forfaitaire.
  2. La majorité des répondants a indiqué des dépenses dans plusieurs catégories.
  3. 45 % (± 3 %) des répondants a déclaré des dépenses dans la catégorie « Autre ».
    1. Ceux qui ont fourni de l'information additionnelle à cette question ont répondu avoir payé leurs dettes personnelles, placé l'argent dans un compte épargne, ou les deux à la fois.
  4. 3 % (± 3 %) des répondants ont indiqué avoir dépensé de l'argent au jeu, en alcool ou en stupéfiants.
    1. Parmi la population totale de 1 048 répondants, 33 personnes ont déclaré avoir dépensé de l'argent au jeu, pour l'achat d'alcool ou l'obtention de drogues. Neuf personnes dans ce sous-groupe ont donné de l'information additionnelle indiquant des dépenses de 10 000 $ ou plus dans cette catégorie. Sans être significatif au plan statistique, les répondants plus jeunes ou ceux atteints d'une maladie mentale étaient plus susceptibles d'avoir dépensé de l'argent dans cette catégorie.

Q3 – Dans quelle mesure jugez-vous avoir bien utilisé votre paiement forfaitaire?

Les répondants ont dû évaluer leur utilisation du paiement forfaitaire. Ils pouvaient répondre qu'ils l'avaient « bien utilisé », « ni bien, ni mal utilisé » ou « mal utilisé ».

Tableau 3 – Utilisation du paiement forfaitaire
Population totale Âge Montant du paiement forfaitaire Indicateur de santé mentale
Population totale
%
(I.C. 95 %)
30 ans et moins
%
(I.C. 95 %)
De 31 à 50 ans
%
(I.C. 95 %)
51 ans et plus
%
(I.C. 95 %)
De 13 à 49 K$
%
(I.C. 95 %)
De 50 à 99 K$
%
(I.C. 95 %)
100 K$ et plus
%
(I.C. 95 %)
Oui
%
(I.C. 95 %)
Non
%
(I.C. 95 %)
Bien utilisé 85
(82-88)
81
(75-87)
78
(73-83)
91
(87-95)
86
(81-91)
85
(80-90)
83
(78-88)
78
(74-82)
90
(86-94)
Ni l'un, ni l'autre 9
(6-12)
14
(8-20)
14
(9-19)
4
(0-8)
10
(5-15)
10
(5-15)
10
(5-15)
14
(10-18)
6
(2-10)
Mal utilisé 3
(0-6)
2
(0-8)
7
(2-12)
1
(0-5)
2
(0-7)
2
(0-7)
6
(1-11)
5
(1-9)
2
(0-6)
Aucune réponse 3
(0-6)
2
(0-8)
1
(0-6)
3
(0-7)
3
(0-8)
3
(0-8)
1
(0-6)
3
(0-7)
2
(0-6)
Taux d'erreur ± 3 ± 6 ± 5 ± 4 ± 5 ± 5 ± 5 ± 4 ± 4

Tous les résultats sont représentés en pourcentages, niveau de confiance de 95 % pour tous les groupes.

Observations

  1. 85 % (± 3 %) des répondants ont affirmé avoir bien utilisé leur paiement forfaitaire.
  2. Il était significatif au plan statistique que 91% (±4 %) des répondants de 51 ans et plus avaient plus de chances que les autres de dire avoir bien utilisé leur indemnité.
  3. Il était significatif au plan statistique que 90 % (± 4 %) des répondants sans indicateur de santé mentale ont répondu avoir bien utilisé leur paiement forfaitaire, par comparaison à 78 % (± 4 %) des répondants qui ont un tel indicateur.

Q4 – Si vous deviez choisir, préféreriez-vous recevoir votre paiement forfaitaire en un seul paiement ou en plusieurs versements, si le montant total ne changeait pas?

Les répondants ont dû répondre à la question susmentionnée. S'ils disaient préférer plusieurs versements, on leur demandait également de donner des commentaires sur leurs préférences.

Tableau 4 – Choix du mode de paiement
Population totale Âge Montant du paiement forfaitaire Indicateur de santé mentale
Population totale
%
(I.C. 95 %)
30 ans et moins
%
(I.C. 95 %)
De 31 à 50 ans
%
(I.C. 95 %)
51 ans et plus
%
(I.C. 95 %)
De 13 à 49 K$
%
(I.C. 95 %)
De 50 à 99 K$
%
(I.C. 95 %)
100 K$ et plus
%
(I.C. 95 %)
Oui
%
(I.C. 95 %)
Non
%
(I.C. 95 %)
Un seul paiement 69
(66-72)
65
(59-71)
60
(55-65)
77
(73-81)
72
(67-77)
67
(62-72)
67
(62-72)
58
(54-62)
77
(73-81)
Plusieurs versements 27
(24-30)
34
(28-40)
36
(31-41)
19
(15-23)
25
(20-30)
27
(22-32)
31
(26-36)
39
(35-43)
19
(15-23)
Aucune réponse 4
(0-7)
2
(0-8)
4
(0-9)
4
(0-8)
4
(0-9)
5
(0-10)
2
(0-7)
3
(0-7)
4
(0-8)
Taux d'erreur ± 3 ± 6 ± 5 ± 4 ± 5 ± 5 ± 5 ± 4 ± 4

Tous les résultats sont représentés en pourcentages, niveau de confiance de 95 % pour tous les groupes.

Observations

  1. 69 % (± 3 %) des répondants ont affirmé que s'ils pouvaient choisir le mode de paiement forfaitaire et si le montant ne changeait pas, ils préféreraient un seul paiement à plusieurs versements.
  2. Il était significatif au plan statistique que 77% (± 4 %) des répondants sans indicateur de santé mentale préférent un seul paiement par comparaison à 58% (± 4 %) des répondants qui ont un tel indicateur.
  3. Il était significatif au plan statistique que 77% (± 4 %)des répondants les plus âgés semblent préférer un seul paiement.
  4. Le montant du paiement forfaitaire ne semble pas avoir de grande incidence sur les préférences à l'égard du nombre de versements.
  5. Commentaires supplémentaires des répondants (d'intérêt sans être significatifs sur le plan statistique) :
    • 264 ont fourni de plus amples renseignements au sujet de leurs préférences de paiement.
    • Dans ce groupe, les répondants des deux groupes les plus jeunes ont affirmé qu'ils préféreraient une pension mensuelle.
    • Parmi les répondants les plus âgés, plusieurs ont indiqué qu'ils préféraient un seul paiement en raison de leur âge, mais qu'ils auraient choisi une pension mensuelle s'ils étaient plus jeunes.

Q5 – Savez-vous que la nouvelle Charte des anciens combattants offre d'autres services, notamment la réadaptation, les avantages médicaux et les allocations pour perte de revenus?

Tableau 5 – Connaissance des autres avantages de la nouvelle charte
Population totale Âge Montant du paiement forfaitaire Indicateur de santé mentale
Population totale
%
(I.C. 95 %)
30 ans et moins
%
(I.C. 95 %)
De 31 à 50 ans
%
(I.C. 95 %)
51 ans et plus
%
(I.C. 95 %)
De 13 à 49 K$
%
(I.C. 95 %)
De 50 à 99 K$
%
(I.C. 95 %)
100 K$ et plus
%
(I.C. 95 %)
Oui
%
(I.C. 95 %)
Non
%
(I.C. 95 %)
Oui 77
(74-80)
80
(74-86)
81
(76-86)
74
(70-78)
77
(72-82)
70
(65-75)
86
(81-91)
81
(77-85)
75
(71-79)
Non 21
(18-24)
19
(13-25)
18
(13-23)
23
(19-27)
22
(17-27)
27
(22-32)
12
(7-17)
17
(13-21)
24
(20-28)
Aucune réponse 2
(0-5)
1
(0-7)
1
(0-6)
3
(0-7)
1
(0-6)
3
(0-8)
2
(0-7)
2
(0-6)
2
(0-6)
Taux d'erreur ± 3 ± 6 ± 5 ± 4 ± 5 ± 5 ± 5 ± 4 ± 4

Tous les résultats sont représentés en pourcentages, niveau de confiance de 95 % pour tous les groupes.

Observations

  1. 77 % (± 3 %) des répondants ont dit connaître les autres programmes de la nouvelle Charte.
  2. Les répondants bénéficiant du niveau d'indemnité d'invalidité le plus élevé sont plus susceptibles de connaître les autres services de la nouvelle Charte.

Méthode

La population a été stratifiée en 11 groupes selon l'âge, le montant de l'indemnité d'invalidité et un indicateur de santé mentale. Les strates ont été établies de sorte que chacune d'entre elles compte au moins 100 personnes.

Pour chacun des 11 groupes, la taille de l'échantillon a été calculée de sorte à obtenir un niveau de confiance de 90 % selon un taux d'erreur de 7 %. Les échantillons tirés des groupes ont pu ensuite être combinés en un échantillon total comportant un niveau de confiance de 95 % avec un taux d'erreur de 3 % pour la population.

Des échantillons aléatoires pour chacun des 11 groupes ont alors été générés. Ces échantillons étaient les listes de clients à qui l'Unité de contact des clients à Charlottetown a téléphoné pour répondre aux questions par téléphone. En prévision d'un taux attendu de réponse de 50 %, le nombre de clients de chaque liste était deux fois plus élevé que le nombre requis pour la taille des échantillons. L'unité de contact des clients a été en mesure de dépasser le nombre total requis de questionnaires remplis.

Après la collecte des données, le taux d'erreur a été calculé pour chaque groupe à l'aide du nombre de réponses et la population du groupe. Dans chaque cas, un indice de correction d'échantillonnage pour population finie a été appliqué en considération du fait que l'échantillon représentait au moins 5 % de la population. Des intervalles de confiance ont pu ensuite être établis pour toutes les estimations obtenues des données.

Le taux de réponse variait selon les groupes et allait d'aussi haut que 60 % à aussi bas que 40 %. Le taux total de réponse était de 50 % après ajustement en raison de l'échantillon stratifié.

Points forts de l'examen

  1. Les résultats sont représentatifs de la population bénéficiaire de l'indemnité d'invalidité.
  2. L'examen fournit à ACC des observations directes des bénéficiaires de l'indemnité d'invalidité.
  3. Dans l'ensemble, les résultats sont fiables statistiquement 19 fois sur 20, soit un pourcentage d'erreur de 3 %.

Limites de l'examen

Il faut tenir compte des limites ci-dessous lors de l'analyse des constatations tirées de l'examen :

  1. L'outil n'a pas été testé au préalable par des groupes témoins.
  2. Les données étaient auto-déclarées.
  3. L'examen a été exécuté par le personnel d'ACC et non par un tiers.
  4. Le taux de réponse était de 50 %, après rajustement de la stratification de l'échantillon.

Annexe A – Questionnaire

Remarques (réserver au personnel de l'Unité des contacts avec les clients)

Nous cherchons à savoir à quelles fins les clients ont utilisé leur paiement forfaitaire afin d'évaluer l'efficacité ou l'utilité de cette nouvelle composante du programme de la NCAC.

Les enquêteurs incluront, à des fins d'analyse, certaines données de base dans la base de données du revue. Les données comprennent les éléments suivants : l'âge, les informations indiquant si le client est encore en service ou s'il a été libéré, le montant du paiement forfaitaire et les informations indiquant si le client reçoit un paiement forfaitaire pour un problème de santé mentale.

Questionnaire de suivi

Intervieweur - Je m'appelle (personnel de l'Unité des contacts avec les clients) et je travaille au ministère des Anciens Combattants à Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

Intervieweur - Nous effectuons un suivi auprès des clients qui ont reçu un paiement forfaitaire en vertu de la nouvelle Charte des anciens combattants. Les renseignements que vous nous communiquerez aideront le Ministère à examiner ses programmes et à déterminer les secteurs qui pourraient être améliorés. Vous devriez pouvoir répondre aux questions en moins de dix minutes.

Intervieweur - Acceptez-vous de participer?

Si oui ou non, continuer.

Intervieweur - Je peux vous assurer que votre nom a été choisi au hasard, sur une liste de clients qui ont reçu un paiement forfaitaire. Vos réponses demeureront complètement confidentielles et ne seront pas ajoutées à votre dossier d'ACC. Votre décision de participer ou non n'aura aucune incidence sur les prestations ou les services que vous recevez. Les renseignements fournis sont protégés par la Loi sur la protection des renseignements personnels. Toutes les réponses seront détruites une fois le rapport final terminé.

1. Conseils financiers

Intervieweur - La première question concerne les conseils financiers.

Intervieweur - Avez-vous reçu des conseils financiers sur votre paiement forfaitaire?

Répondant - Oui ou Non

2. Utilisation de votre paiement forfaitaire

Intervieweur - La prochaine section porte sur la façon dont vous avez utilisé votre paiement forfaitaire.

Intervieweur - a) Avez-vous utilisé une partie de votre paiement forfaitaire dans des investissements tels que des rénovations résidentielles, l'achat d'une propriété ou l'achat d'actions, d'obligations et de fonds communs de placement?

Répondant - Oui ou Non

Intervieweur - Quelle partie (quel montant) de votre paiement forfaitaire avez-vous utilisée dans cette catégorie?

Répondant - Montant

Intervieweur - b) Avez-vous utilisé une partie de votre paiement forfaitaire pour des biens durables tels que des meubles, des appareils électroménagers, des voitures ou tout autre véhicule personnel?

Répondant - Oui ou Non

Intervieweur - Quelle partie (quel montant) de votre paiement forfaitaire avez-vous utilisé dans cette catégorie?

Répondant - Montant

Intervieweur - c) Avez-vous utilisé une partie de votre paiement forfaitaire pour vous-même ou votre famille, p. ex. pour des frais de scolarité ou des soins de santé?

Répondant - Oui ou Non

Intervieweur - Quelle partie (quel montant) de votre paiement forfaitaire avez-vous utilisé dans cette catégorie?

Répondant - Montant

Intervieweur - d) Avez-vous utilisé une partie de votre paiement forfaitaire pour des achats de consommation tels que des voyages, des cadeaux ou pour des frais de subsistance?

Répondant - Oui ou Non

Intervieweur - Quelle partie (quel montant) de votre paiement forfaitaire avez-vous utilisée dans cette catégorie?

Répondant - Montant

Intervieweur - e) Avez-vous utilisé une partie de votre paiement forfaitaire pour le jeu, pour des boissons alcoolisées ou pour des drogues à des fins non médicales?

Répondant - Oui ou Non

Intervieweur - Quelle partie (quel montant) de votre paiement forfaitaire avez-vous utilisée dans cette catégorie?

Répondant - Montant

Intervieweur - f) Avez-vous utilisé une partie de votre paiement forfaitaire pour des articles qui n'ont pas été nommés?

Répondant - Oui ou Non

Intervieweur - Si oui, de quoi s'agit-il?

Répondant - Article(s)

Intervieweur - Combien de votre paiement forfaitaire avez-vous utilisé dans cette catégorie?

Répondant - Montant

3. Satisfaction du client concernant l'utilisation du paiement forfaitaire

Intervieweur - Dans quelle mesure estimez-vous avoir bien utilisé les sommes obtenues a titre du paiement forfaitaire?

  • Répondant
  • Bien utilisé ou
  • Ni l'un ni l'autre ou
  • Mal utilisé ou
  • Ne sait pas / Refuse de répondre
4. Mode du paiement forfaitaire

Intervieweur - Si vous aviez le choix, préféreriez-vous recevoir le même montant sous forme du paiement forfaitaire ou de paiements échelonnés sur une certaine période de temps?

  • Répondant
  • Un seul paiement forfaitaire ou
  • Plusieurs paiements échelonnés sur une certaine période de temps ou
  • Ne sait pas / Refuse de répondre

Si le client indique qu'il préférerait recevoir plusieurs paiements échelonnés sur une période de temps :

Intervieweur - Sur quelle période aimeriez-vous recevoir ces paiements?

Répondant - Période

5. Services de la nouvelle Charte des anciens combattants supplémentaire

Intervieweur - Etes-vous au courrant qu'il y a autres services de la nouvelle Charte des anciens combattants comme la réadaptation, le programme de soins de santé ou l'allocation pour perte de revenu?

Répondant - Oui ou Non ou Ne sait pas

Conclusion de l'entrevue

Intervieweur - Je vous remercie pour le temps que vous avez consacré à répondre à ces questions. Votre participation nous est très précieuse. Le Ministère est toujours intéressé à recevoir vos commentaires afin d'améliorer ses services et ses prestations.

Date de modification :