Recherche

Recherche

(recherche avancée)
Options de recherche avancée

Résultat de recherche

89 résultat(s) pour votre recherche - branch : Marine
Torpillé (deuxième partie)

Torpillé (deuxième partie)

Le navire endommagé doit revenir sur la terre ferme. Cette opération prend plusieurs jours. Il y a des morts qu’il faut aller enterrer en Écosse. Ils sont suivis par des sous-marins ennemis. M. Jobin nous raconte aussi un principe de guerre, tout ce qui flotte en mer est un danger.

Torpillé (première partie)

Torpillé (première partie)

M. Jobin et ses camarades sont envoyés au nord de l’Écosse. Ils escortent un convoi militaire allant aider les Russes. En chemin, des sous-marins allemands croisent leur chemin.

Du sang pour l’invasion

Du sang pour l’invasion

Dans la ville de Liverpool, l’armée récolte du sang auprès de la population afin de se préparer au débarquement de Normandie. Le Navire Nabob part en mer afin d’empêcher que les vivres arrivant d’Amérique soient interceptés par les Allemands.

Transporter des avions et des enfants

Transporter des avions et des enfants

Départ de Staten Island (New York) vers l’Angleterre avec des avoins Mosquitos et des enfants de familles nobles anglaises en direction de Liverpool.

Vers l’Atlantique

Vers l’Atlantique

M. Jobin et son équipage apprennent à tirer les canons 20mm et 40mm à San Diego. Ils traversent ensuite le canal de Panama pour s’arrêter à Norfolk, en Virginie. À l’époque, certains quartiers sont réservés aux noirs après 11 heures le soir…

Thé ou café

Thé ou café

Sur le navire anglais, les Canadiens se plaignent de manger des rations anglaises. Ils veulent de la nourriture canadienne.

Toucher le fond!

Toucher le fond!

Départ de Vancouver à bord du H.M.C.S. Nabob vers Bremerton aux États-Unis pour charger le bateau de munitions. Une fois chargé, le bateau revient tranquillement vers Vancouver et à l’embouchure de la rivière Fraser, le bateau touche le fond de la mer.

Tromper l’ennemi

Tromper l’ennemi

Après la formation de base à Québec, M. Jobin continue sa formation à Halifax pour apprendre à être canonnier et il fait partie de la police militaire à l’école des techniciens de la marine à Saint-Hyacinthe. Il est ensuite envoyé dans la Baie de Fundy pour patrouiller l’Atlantique…

Écouter des messages allemands

Écouter des messages allemands

M. Gauthier explique son travail de télégraphiste. Il devait écouter des messages provenant de la marine allemande.

Aucune erreur permise

Aucune erreur permise

Mme Duchesnay-Marra est à Halifax et travaille à envoyer des messages codés. Une erreur glissée dans un message codé lui fait perdre sa collègue. En cryptographie on n’accepte ni les erreurs, ni la lenteur...

Urgence à Halifax

Urgence à Halifax

Des sous-marins allemands aux portes d’Halifax menacent de couler des bateaux transportant des marchandises. Un message très important doit être envoyé en Angleterre.

Cryptographie à Halifax

Cryptographie à Halifax

Mme Duchesnay-Marra raconte en quoi consistait son travail de chiffrage à Halifax.

Date de modification :