Renvois

*Signifie qu'il s'agit d'une traduction

  1. M. Mountain Horse faisait partie de la bande Blood en Alberta. La citation est un extrait de son livre My People: The Bloods, p. 144.*
  2. De la bande Sioux Valley au Manitoba, M. Whitecloud est cité dans l'ouvrage de Lindsay Kines, War Greeted Native with Two Shocks, The Brandon Sun, le 12 novembre 1982, p. 2.*
  3. De la bande Montreal Lake en Saskatchewan, M. Bird est cité dans l'ouvrage publié par l'Association des anciens combattants indiens de la Saskatchewan, We Were There, p. 26.*
  4. Affaires indiennes et du Nord Canada, Données ministérielles de base, p. 1; et Affaires indiennes et du Nord Canada, Projections de la population indienne inscrite, p. 53, 68 à 72.
  5. Renseignements fournis en janvier 1992 par la Direction de l'analyse des tendances sociales, Secrétariat d'État du Canada, à partir de documents préparés par la Division de la démographie de Statistique Canada.
    • La Première Guerre mondiale
  6. World War I - 1914 1918, AMMSA, 2, 35 (le 9 novembre 1984), p. 9.*
  7. Ministère des Affaires indiennes, Annual Report, 1918-1919, p. 13.
  8. Ministère des Affaires indiennes, Annual Report, 1913-1914, p. xxvii.*
  9. Cependant, diverses personnes et divers groupes d'autochtones font actuellement des recherches en vue de déterminer leur nombre.
  10. Archives nationales du Canada RG 24, vol. 1221, dossier HQ 59317.
  11. Ces garanties sont documentées dans l'ouvrage d'Alexander Morris, The Treaties of Canada.
  12. Duncan Scott, The Canadian Indians and the Great World War, Guarding the Channel Ports, p. 297.
  13. Extrait d'un article paru dans La Libre Parole [Winnipeg], le 20 avril 1916, et cité dans l'ouvrage de A.-H. de Tremaudan, Hold High Your Heads, p. 164.*
  14. Fred Gaffen, Forgotten Soldiers, p. 29.
  15. Le recrutement actif organisé par les régiments de la milice dans la région de la baie d'Hudson peut expliquer ce nombre élevé. Archives nationales du Canada RG 24, vol. 1221, dossier HQ 59317.
  16. Utilisant des pics, des pelles et d'autres outils, les pionniers préparèrent la route pour le corps principal d'armée.
  17. James Dempsey, Indians of the Prairie Provinces in World War I (mémoire de maîtrise), p. 53 et 120.
  18. Ronald Lowry, ancien combattant de la guerre de Corée, lors d'une conversation avec l'auteure, en juin 1991.
  19. Dempsey, Persistence of a Warrior Ethic among the Plains Indians, Alberta History, 36, 1 (hiver 1988).
  20. George Stanley, The Significance of the Six Nations Participation in the War of 1812, Ontario History, LV, 4 (décembre 1963), p. 217.
  21. Référence supprimée.
  22. Military General Service; Egypt Medal; North West Canada, p. 23.
  23. Louis Jackson, Our Caughnawagas in Egypt, p. 1.
  24. David-Michael Thompson, Ojibway and Mohawk Voyageurs in the Nile Expedition of 1884-1885 (document de recherche non publié), 1990.
  25. Gaffen, p. 11.*
  26. Ibid, p. 28.
  27. Le roi George V instaura la Médaille militaire en 1916 afin de reconnaître les militaires du rang et les sous-officiers pour leur bravoure sur le champ de bataille. Après la Croix de Victoria et la Médaille de conduite distinguée, il s'agissait de la première décoration en importance pour bravoure qui pouvait être accordée à un soldat du rang. Elle a été décernée à plus de 12 000 membres du CEC au cours de la Grande Guerre. Harry et Cindy Abbink, The Military Medal: Canadian Recipients, p. vii à xiii.
  28. Gaffen, p. 28.*
  29. Citations de la Première Guerre mondiale, fournies par Anciens Combattants Canada; de la Seconde Guerre mondiale, par le ministère de la Défense nationale. (Il s'agit de traductions des citations anglaises)
  30. Référence supprimée.
  31. L'Alliance canadienne d'aide aux Autochtones a conçu le Temple de la renommée des Indiens en 1967. Logé au musée du Woodland Cultural Centre à Brantford, en Ontario, il a pour objet d'honorer les Autochtones qui ont contribué à l'avancement de la société autochtone du Canada.
  32. Conversation avec l'auteure en février 1991.
  33. Victor Wheeler, The 50th Battalion in No Man's Land, p. 320.
  34. Les Abbink, p. xiii.
  35. First World War Indian Hero Almost Forgotten, The Leader-Post, le 11 novembre 1989, p. C10.
  36. Norwest était le nom de son père; Louie celui de sa mère.
  37. Wheeler, p. 289.*
  38. La MC était une décoration semblable à la MM, sauf qu'elle était réservée aux officiers en titre jusqu'au grade de capitaine, et plus tard, à celui de major. Elle a été décernée à au moins 2 800 membres du CEC. Taprell Dorling, Ribbons and Medals, p. 29; et Charles Stewart, Overseas: The Lineages and Insignia of the Canadian Expeditionary Force, p. 166.
  39. D.J. Corrigall, The History of the Twentieth Canadian Battalion (Central Ontario Regiment) Canadian Expeditionary Force, p. 79.
  40. Francis Dowe, The Canadian Military Register of Foreign Awards, p. 25.
  41. Détenant un grade équivalent aux soldats dans l'infanterie, les sapeurs, qui faisaient partie du Corps du génie royal canadien, devaient creuser des tranchées et des tunnels, et faire du travail de démolition.
  42. Stewart, p. 166.
  43. Thomas Raddall, Sam Glode: Travels of a Micmac, Cape Breton's Magazine, 35 (janvier 1984), p. 26 à 27.*
  44. Ibid, p. 26.
  45. Le 22e Bataillon devint plus tard le Royal 22e Régiment.
  46. Joseph Chaballe, Histoire du 22e Bataillon canadien-français, p. 327 à 328.
  47. Woodland Cultural Centre, dossier de recherche Tom Longboat .
  48. Joe Keeper, un autre athlète autochtone qui devint soldat et qui obtint la Médaille militaire, arriva premier dans les courses de un et de trois milles.
  49. Bill Johnston, First Canadian Nurse Overseas, The Grand River Sachem, le 19 octobre 1983, p. 15.*
  50. Gaffen, p. 79.
  51. Le nom de Cameron Brant est inscrit sur la tablette.
  52. Ministère des Affaires indiennes, Annual Report, 1918-1919, p. 13.*
    • La Seconde Guerre mondiale
  53. World War II - 1939-1945, AMMSA, 2, 35 (le 9 novembre 1984), p. 9.*
  54. Dr Harold McGill, ministère des Mines et des Ressources, Annual Report, 1939-1940, p. 183.* Le ministère des Affaires indiennes devint une direction du ministère des Mines et des Ressources en 1936.
  55. Archives nationales du Canada RG 10, vol. 6768, dossier 452-20, partie 5.
  56. Chambre des communes, Débats, le 28 avril 1942, p. 2026.
  57. Louis Dumont, de Fishing Lake, en Alberta, dans l'ouvrage de Diane Parenteau, Battles, Friendships from War Remembered by Métis Vet., Windspeaker, 7, 36 (le 10 novembre 1989), p. 5.*
  58. James Brady dans l'ouvrage de Julia Harrison, Métis: People between Two Worlds, p. 115.*
  59. James Dempsey, dans une conversation avec l'auteure, en septembre 1991.
  60. The Dreavers of Mistawasis: A Saga of Service, The Saskatchewan Indian (décembre 1972), p. 5.
  61. En 1944, un des fils du chef Dreaver, Harvey, alors sergent, fut tué en Belgique pendant qu'il servait avec les Regina Rifles. En 1948, la Belgique lui accorda à titre posthume la Croix de guerre avec palme pour sa contribution exceptionnelle à la libération de la Belgique.
  62. Gaffen, p. 64.*
  63. Stanley, In the Face of Danger, p. 347.
  64. Ibid, p. 245 et 246.*
  65. Martin Ashton, The Canadian Medal Rolls, p. 11.
  66. Ibid, p. 11.
  67. Stanley, In the Face of Danger, p. 269.*
  68. McKenzie Porter, Warrior , Maclean's (le 1er septembre 1952), p. 49.*
  69. Bruce Sealey et Peter Van De Vyvere, Manitobans in Profile: Thomas George Prince, p. 26.
  70. La Silver Star Medal est décernée aux soldats des États-Unis, ou aux membres des forces alliées qui servent au front contre un ennemi des États-Unis. Elle vient après la Distinguished Service Medal dans l'ordre de préséance des médailles américaines et elle est la sixième en importance. Dowe, p. 219.
  71. Ibid, p. 31.
  72. G.L. Cassidy, Warpath: The Story of the Algonquin Regiment, p. 27.*
  73. Nina Burnham dans une lettre à l'auteure en novembre 1991.*
  74. Dr. Gilbert C. Monture, Tekawennake, le 12 mai 1971, p. 1.*
  75. Barbara Malloch, la fille de Monture, dans une conversation avec l'auteure, en décembre 1991.
  76. Dr. Gilbert C. Monture , Tekawennake, le 8 février 1978, p. 15.
  77. Citation fourni par la Résidence du gouverneur général.
  78. Dowe, p. 153.
  79. Lors d'une conversation avec l'auteure en décembre 1991.
  80. Gaffen, p. 79 et 131.
  81. Ibid, p. 40; et Dempsey, The Canadian Indians and World War Two, (document de recherche non publié) p. 6 et 7.
  82. Raymond Prince, lors d'une conversation avec l'auteure en novembre 1991.
  83. Gaffen, p. 40.* Pour connaître deux récits intéressants de l'adaptation des épouses de guerre à la vie dans une réserve, voir M. Olga McKenna, Micmac by Choice (Halifax : Formac Publishing Co. Ltd, 1990), et Anne Rosemary Paudash, I Married an Indian, Maclean's (le 1er décembre 1951).
    • La guerre de Corée
  84. And to Tomorrow..., AMMSA, 2, 35 (le 9 novembre 1984), p. 9.*
  85. À cette époque, la Direction des affaires indiennes faisait partie du ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration.
  86. Le nombre de références faites au sujet d'anciens combattants de la guerre de Corée dans les journaux autochtones et dans les communications au cours de la recherche étayent ce fait. Dans une lettre envoyée à l'auteure en mars 1991, Sam Urquhart, président de l'Association canadienne des anciens combattants de Corée, reconnaissait que le chiffre de 73 soldats autochtones semblait peu élevé.
  87. Sealey et Van De Vyvere, p. 35.
  88. Auparavant appelée la Distinguished Unit Citation, cette décoration est accordée aux unités des forces armées américaines et des pays cobelligérants qui font preuve d'héroïsme extraordinaire au combat contre des forces armées ennemies.
  89. Sealey et Van De Vyvere, p. 1.*
  90. Un matelot de 2e classe est l'équivalent d'un soldat dans l'armée.
  91. Un premier maître de 2e classe est l'équivalent du grade d'adjudant-maître dans l'armée.
  92. Le premier maître de manoeuvre est le sous-officier chargé des quarts, des exercices et d'autres manoeuvres à bord des navires.
  93. Sonar est un système de navigation et de télémétrie par échos sonores qui détecte les objets sous l'eau en reflétant ou en émettant des sons.
  94. Dans une lettre à l'auteure, en décembre 1991.*
  95. Dans une lettre à l'auteure, en date de mai 1991.*
  96. Dans une conversation avec l'auteure, en juin 1991.
    • Conclusion
  97. And to Tomorrow , AMMSA, 2, 35 (le 9 novembre 1984), p. 9.*
  98. Gordon Ahenakew, dans l'ouvrage de l'Association des anciens combattants indiens de la Saskatchewan, We Were There, p. 3.*
  99. Andrew George, président de la section de la Colombie-Britannique de l'Association nationale des anciens combattants indiens - un groupe qui a contribué à une enquête nationale sur les anciens combattants autochtones - dans une lettre à l'auteure, en date de mars 1991.
    • Regard sur le passé
  100. Diamond Jenness, The Ojibwa Indians of Parry Island, p. 53.*
  101. Un Ojibwa de Shoal Lake, en Ontario, James Stevens le cite dans son ouvrage, Great Leader of the Ojibway: Mis-quona-queb, p. 17.*
  102. Leader métis de l'Alberta, M. Brady a écrit ce texte dans son journal de guerre qui a été publié dans l'ouvrage de Murray Dobbin, The One-and-a-Half Men, p. 143.*
  103. M. Ghostkeeper, un Métis de Vancouver, a fait cette déclaration en février 1990.*
  104. M. Kelly, un Haïda da Vancouver et fils de Peter Kelly, un missionnaire fameux, professeur et porte-parole pour les Autochtones de la Colombie-Britannique, offre cette citation en février 1990.
  105. M. Moore, un membre de la bande des Cris de Moose Factory en Ontario, a fait cette déclaration au cours de l'émission du réseau CBC, On the Road Again: A Remembrance Day Special, le 12 novembre 1990.*
  106. Dans une lettre à l'auteure en mars 1991.*
  107. Dans une conversation avec l'auteure en date de juin 1991.
  108. Madame Plante a été citée dans 'Cree Boys' Contribution Not Recognized, Kahtou, le 21 novembre 1988, p. 6.*
  109. En 1987, M. Hill a gagné le concours de poésie du jour du Souvenir organisé par l'Association des anciens combattants des Six-Nations (Ohsweken). Adaptation, par Richard Massicotte, d'un poème en anglais qui a été publié dans Tekawennake, le 22 octobre 1987, p. 10.
Date de modification :