Bien exercés et expérimentés

Certains des Autochtones qui se portèrent volontaires pour servir en Corée faisaient partie des forces actives de l'armée canadienne et, par conséquent, ils étaient déjà exercés et habitués au service militaire. En outre, nombre de ceux qui se portèrent volontaires étaient des anciens combattants d'une guerre précédente. Clément et Patrick Arcand, de la bande des Cris de Muskeg Lake en Saskatchewan, en sont deux exemples.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Clément, Patrick et leurs huit frères servirent dans les forces armées. En outre, leur père, Louis, un ancien combattant de la Première Guerre mondiale, fit partie de la Garde des anciens combattants. Clément et Patrick s'enrôlèrent dans la FSAC au début de 1952. Ils se joignirent en tant que soldats au Corps royal de l'intendance de l'Armée canadienne, dans lequel ils avaient servi au cours de la guerre précédente. Ils étaient chauffeurs et aidèrent à livrer les munitions, les vivres et d'autres approvisionnements aux troupes de l'ONU en Extrême-Orient.

Tommy Prince fut un autre ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale qui alla en Corée.

Date de modification :